Giro Bob Jungels 052016
Le Luxembourgeois Bob Jungels avec la tunique de leader sur le Giro | AFP - Luk Benies

Ciccone remporte l'étape du Giro, Jungels nouveau leader

Publié le , modifié le

Le jeune Italien Giulio Ciccone (CSF-Bardani) a remporté mardi la 10e étape du Tour d'Italie disputée sur 219 km entre Compi Bisenzio et Sestolo. Le Luxembourgeois Bob Jungels, qui ne comptait qu'une seconde de retard sur Brambilla au départ de l'étape, s'est emparé du maillot de leader. Il est le premier coureur de son pays en rose depuis plus d'un demi-siècle, et Charly Gaul en 1959.

C'est le premier gros succès pour Ciccone, 21 ans, encore néo-professionnel, qui a frappé fort sur ce parcours de moyenne montagne, qui s'est révélé très exigeant. Parti dans l'échappée matinale, il a lâché son coéquipier Pirazzi et le bien plus expérimenté Damiano Cunego dans une descente, à 13 km de l'arrivée, profitant d'un léger accrochage entre les deux hommes. Il a ensuite tenu la cadence pour finalement devancer sur la ligne, le Russe Ivan Rovny de 42 secondes et le Colombien Darwin Atapuma de 1 min 20 sec.

Landa abandonne

Derrière, la lutte pour le classement général a fait rage. Décroché dans l'avant dernière-montée, Gianluca Brambilla perd le maillot rose au profit de son coéquipier Bob Jungels (Etixx-Quick Step). Le Luxembourgeois compte 26 secondes d'avance sur Andrey Amador (Movistar) ; deux grands favoris se sont favorablement replacés: Alejandro Valverde (Movistar) est désormais à 50e secondes et Vincenzo Nibali pointe à  52 secondes. 

L'étape a été marquée par l'abandon du leader de l'équipe Sky Mikel Landa, 3e du Giro l'an passé. Laché dès le premier col, à la dérive, pointé à plus de six minutes malgré l'aide de deux équipiers (Nieve, Lopez), le Basque, malade, a abandonné au 65e kilomètre. 

Réactions:

Alejandro Valverde (ESP/Movistar), 3e du classement général: "Je suis content même si je pense que nous aurions pu faire encore mieux. C'est à nous de voir (ce qui n'a pas permis à Amador de prendre le maillot rose, ndlr). Nous avons été offensifs et nous avons fait du très bon travail. Andrey (Amador) a été très bien. Je suis resté derrière pour contrôler et laisser les autres travailler."

Vincenzo Nibali (ITA/Astana), 5e du classement général: "Le final n'était pas très dur. Valverde a lancé le sprint aux 350 mètres. Je savais que cela pouvait être une étape dangereuse au lendemain d'une journée de repos. Je me souviens du Tour 2015."

Gianluca Brambilla (ITA/Etixx), ex-maillot rose: "Je sais que c'est étrange de voir le maillot rose travailler en tête du groupe mais ça m'est venu naturellement. J'ai décidé pendant l'étape de me mettre au service de Bob Jungels, qui était plus en jambes que moi. Le rythme des Astana m'a mis en difficulté dans le col. Je ne me suis pas rendu compte tout de suite qu'Amador était parti à l'avant mais, dès que cela a été possible, je me suis mis au travail. Trentin, Sabatini et Wisniowski se sont battus pour défendre mon maillot rose, je devais tout faire pour qu'il reste dans l'équipe. Je regrette de ne pas arriver dans ma région de Vénétie avec ce maillot, c'est ce qu'espéraient les supporters."

Classement de la 10e étape

1. Giulio Ciccone (ITA/BAR), les 219 km en 5h44:32.
2. Ivan Rovny (RUS/TIN) à 42.
3. Darwin Atapuma (COL/BMC) 1:20.
4. Nathan Brown (USA/CAN) 1:53.
5. Damiano Cunego (ITA/NIP) 2:04.
6. Andrey Amador (CRC/MOV) 2:10.
7. Giovanni Visconti (ITA/MOV) 2:11.
8. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 2:11.
9. Esteban Chaves (COL/ORI) 2:11.
10. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 2:11.
11. Rafal Majka (POL/TIN) 2:15.
12. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 2:15.
13. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 2:15.
14. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 2:15.
15. Bob Jungels (LUX/ETI) 2:15.

Classement général:

1. Bob Jungels (LUX/ETI) 40h19:52.
2. Andrey Amador (CRC/MOV) à 0:26.
3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 0:50.
4. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 0:50.
5. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 0:52.
6. Gianluca Brambilla (ITA/ETI) 1:11.
7. Rafal Majka (POL/TIN) 1:44.
8. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 1:46.
9. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 2:08.
10. Esteban Chaves (COL/ORI) 2:26.
11. Domenico Pozzovivo (ITA/ALM) 2:27.
12. Diego Ulissi (ITA/LAM) 2:53.
13. Rigoberto Uran (COL/CAN) 2:55.
14. Ryder Hesjedal (CAN/TRE) 3:39.
15. Stefano Pirazzi (ITA/BAR) 4:10.
16. Kanstantsin Siutsou (BLR/DDT) 4:16.
17. Sergey Firsanov (RUS/RVL) 4:42.
18. Giovanni Visconti (ITA/MOV) 4:42.
19. Davide Formolo (ITA/CAN) 5:32.
20. Tanel Kangert (EST/AST) 6:53.

Christian Grégoire