Chris Froome quitte Ineos pour rejoindre Team Israël Start-Up Nation

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Froome UAE

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

A 35 ans, Christopher Froome ne sera plus un coureur de l'équipe Ineos à l'issue de la saison. L'équipe britannique l'a annoncé sur son compte Twitter, mettant fin à des rumeurs qui faisaient état depuis quelques temps du départ du quadruple vainqueur du Tour de France 2013, 2015, 2016, 2017). Le Britannique aura passé dix années au sein de cette structure. Arrivé chez Sky en 2010, il s'est engagé avec Team israël Start Up Nation, qui l'a annoncé quelques minutes après. Gravement blessé l'an dernier, il devrait faire partie de l'équipe sur la Grande Boucle aux côtés du tenant du titre Egan Bernal et du vainqueur 2018, Geraint Thomas.

C'est une grande page de l'histoire de l'équipe menée par Dave Brailsford qui se tourne. Dix années, ça n'est pas rien. Christopher Froome savait déjà qu'il ne serait plus le N.1 sur la prochaine Grande Boucle, au sein de son équipe. L'avènement d'Egan Bernal, la présence de Geraint Thomas et sa terrible chute l'an dernier au Dauphiné (fracture ouverte du fémur, une fracture du coude, une fracture de la hanche, une fracture d'une vertèbre, une fracture du sternum, plusieurs côtes cassées, perte de connaissance) avaient rendu son statut de leader beaucoup plus précaire. Et cela faisait plusieurs semaines que des rumeurs annonçaient son départ de l'équipe britannique. C'est désormais officiel.

En 10 ans, 4 Tours, 1 Vuelta, 1 Giro

"Le contrat actuel de Chris arrive à son terme en décembre et nous avons décidé de ne pas le prolonger", a annoncé le dirigeant de l'équipe Dave Brailsford. Chris Froome, 35 ans, a passé 10 ans dans l'équipe britannique, nommée Sky jusqu'en 2019 et dont il a été la principale tête d'affiche, remportant quatre fois le Tour de France (2013, 2015, 2016, 2017) et les deux autres Grands Tours, la Vuelta (2011, 2017) et le Giro en 2018.

A 35 ans, Chris Froome va vivre sa dernière saison dans la formation britannique. Une dernière année particulière, puisqu'elle ne durera que quatre mois. Une dernière aventure au sein d'un collectif amputé, en plus, de son stratège, Nicolas Portal, très proche de "Froomie" comme il l'appelait, décédé le 3 mars dernier d'un arrêt cardiaque à 40 ans. Le Gersois disait souvent qu'il avait pris son métier de directeur sportif avec Froome. Les deux hommes avaient d'ailleurs intégré l'équipe Sky la même année. Le duo était complice, respectueux l'un de l'autre. Il s'est rompu avec cette tragique disparition.

"Concentré sur l'objectif de remporter un cinquième Tour de France avec l'équipe Ineos"

Pendant dix années, Chris Froome a fait les beaux jours de cette équipe. Dans l'ombre de Bradley Wiggins, d'abord, vainqueur du Tour de France 2012 alors que tous les observateurs le pensaient supérieurs à son compatriote et qu'il s'est contenté de la 2e place. Ensuite, il a pris toute la lumière. Sa vitesse de pédalage notamment dans les cols, sa capacité à être souvent bien placé grâce à une équipe totalement dévouée, le natif du Kenya a impressionné. Il s'est aussi attiré les foudres des sceptiques, voyant dans sa domination, et celle de sa formation, des soupçons de dopage. Sa gentillesse, sa disponibilité et ses efforts pour parler français sur la Grande Boucle n'étaient jamais surjoués, et en font l'une des attractions majeures des spectateurs.

à voir aussi En 10 ans, Chris Froome et Ineos ont marqué le vélo de leur empreinte En 10 ans, Chris Froome et Ineos ont marqué le vélo de leur empreinte

Alors que les rumeurs faisaient état d'un possible départ en cours de saison, son maintien dans l'équipe va poser de nouveaux problèmes. En effet, avec trois leaders susceptibles de jouer la victoire, Ineos a l'embarras du choix, et cela peut se révéler très embarrassant. En plus, il n'y aura plus Nicolas Portal pour fluidifier les relations, en interne comme en externe. Et enfin, avec ce départ déjà annoncé, le quadruple vainqueur du Tour pourrait bien avoir des fourmis dans les jambes pour jouer sa carte personnelle. "Je suis en quête de nouveaux défis alors que j'entre dans une nouvelle période de ma carrière, mais en même temps, je suis concentré sur l'objectif de remporter un cinquième Tour de France avec l'équipe Ineos", déclare le Britannique dans le communiqué annonçant son départ d'Ineos.

Team Israël Start Up Nation sa prochaine destination

Désormais, Christopher Froome va se tourner vers un nouveau défi. Après Konica et Barloworld et Sky-Ineos, il va découvrir la 4e équipe de sa carrière professionnelle. Quelques minutes après l'annonce d'Ineos, Team Israël Start Up Nation a officialisé la signature du Britannique la saison prochaine. La nouvelle formation lui faisait un pont d'or pour l'attirer. "J'ai hâte de défier et d'être mis au défi par leur talent et de continuer à lutter pour le succès que j'ai connu jusqu'à présent", a-t-il déclaré dans le communiqué de sa future équipe. "Avec son palmarès impressionnant, Chris Froome est le leader parfait pour marquer notre arrivée en tant que concurrent sérieux pour ces courses, en particulier le Tour de France. La carrière de Chris a été extraordinaire, et nous pensons qu'il a à la fois l'état d'esprit et les talents physiques pour gagner plus de Grand Tours avec nous, tout en agissant comme mentor pour nos jeunes talents, les aidant à réussir", s'est réjoui le manageur Kjell Carlstrom.

Si la durée du contrat "de longue durée" n'a pas été précisée, il serait de trois ans au moins, avec un salaire annuel avoisinant les 5 millions d'euros. La formation israëlienne participe à sa première saison dans le World Tour.