Sylvain Chavanel
Sylvain Chavanel | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / BELGA/AFP

Chavanel pour la passe de sept ?

Publié le , modifié le

Sylvain Chavanel s'élance avec l'étiquette de grand favori au départ du contre-la-montre des Championnats de France à Chantonnay où il tentera de décrocher son septième titre, le quatrième consécutif.

Le Châtelleraudais trouvera en Vendée un parcours vallonné de 47 kilomètres  taillé pour ses qualités. L'homme à battre de cette édition 2015 pourrait  toutefois souffrir d'un manque de rythme: il n'a plus couru depuis la fin du  Tour d'Italie (fin mai) où il avait pris la 11e place du chrono de  Valdobbiadene, preuve qu'à 35 ans, il n'a pas perdu ses qualités de rouleur. Qui pourrait battre le coureur de la formation IAM ? La liste n'est pas  longue et est emmenée par son équipier Jérôme Coppel. Le natif d'Annemasse, 28 ans, reste sur une prestation très convaincante au  Tour de Suisse avec une 7e place lors d'un chrono de 38 km à 44 secondes du  vainqueur, le Néerlandais Tom Dumoulin. Coppel redoute toutefois "de manquer de  fraîcheur" après avoir beaucoup donné sur les routes helvétiques. Présent sur le podium de l'édition 2014, Maxime Bouet aurait pu être un  rival de taille pour Chavanel . Mais le coureur de l'équipe Etixx est revenu  malade des Jeux européens de Bakou et la tendance mercredi était à un forfait  du Rhônalpin.

Longo toujours là 

Johan Lebon et Anthony Roux ambitionnent d'intégrer le top-5 tandis que  leur équipier Jérémy Roy, malade depuis le Tour de Suisse, ne nourrit guère  d'espoir. Le jeune Normand Alexis Gougeard et le vétéran Jean-Christophe Péraud  pourraient eux aussi titiller les meilleurs. Pour ce dernier, le test sera  intéressant à une semaine du Tour de France. Chez les dames, la tenante du titre aborde les championnats dans l'inconnu.  Pauline Férand-Prévôt a souffert ces deux derniers mois de sciatique et avait  même envisagé un forfait avant qu'un entraînement la rassure en début de semaine. La championne du monde ne ressent plus de douleur après avoir corrigé sa  position sur le vélo. Mais elle ignore qu'elle est sa réelle condition après  avoir été sur le flanc durant deux semaines.

"Le contre-la-montre me permettra de savoir où j'en suis, mon objectif  étant de disputer la course en ligne avec le maillot arc-en-ciel", a expliqué  la jeune (23 ans) Rémoise. Elle trouvera sur sa route l'inusable Jeannie Longo. A 54 ans, la  Grenobloise n'a toujours pas renoncé à la compétition. L'an dernier, elle avait  terminé à la 14e place du chrono, loin de Ferrand-Prévot, avant de déclarer  forfait pour la course en ligne.

AFP