Chavanel en discussion avec le sélectionneur national Laurent Jalabert
Sylvain Chavanel en discussion avec le sélectionneur national Laurent Jalabert (de dos) | AFP - Franck Fife

Chavanel est prêt pour le contre-la-montre

Publié le , modifié le

Hormis le titre mondial de Laurent Jalabert en 1997, le contre-la-montre des championnats du monde n'est pas l'affaire des Français. C'est donc avec une ambition raisonnée que Sylvain Chavanel et Jérémy Roy s'aligneront mercredi sur le difficile parcours de Valkenburg, aux Pays-Bas.

Six semaines après sa déroute dans le chrono des Jeux olympiques de Londres où il a pris la 29e place, Sylvain Chavanel est motivé. Pour ses huitièmes Mondiaux, il a le souci d'effacer ce qui fut son plus mauvais contre-la-montre de la saison et de donner à l'équipe de France un résultat honorable, à la hauteur, au minimum, de sa dixième place de 2006 à Salzbourg.

"Je ne suis pas de ceux qui peuvent prédire la victoire ou le podium mais c'est un circuit qui me convient bien", dit-il. Le nouveau champion du monde de CLM par équipes avec la Quick Step juge que le favori de la course sera son coéquipier, l'Allemand Tony Martin, tenant du titre, mais que "le podium est ouvert".

Il souligne qu'en l'absence des Britanniques Chris Froome, forfait de dernière minute, et Bradley Wiggins, qui se consacrera à la course en ligne, et du Suisse Fabian Cancellara, blessé à Londres, "il y a une place à prendre."

Voir la video