Sylvain Chavanel (Quick Step)
Sylvain Chavanel (Quick Step) | AFP - Eric Lalmand

Chavanel: "C'est rageant" !

Publié le , modifié le

Le Français Sylvain Chavanel, grand animateur du Tour des Flandres dont il a pris la deuxième place derrière le Belge Nick Nuyens dimanche, "rageait" d'être "passé si près" de la victoire: "Je vais très mal dormir", a-t-il avoué.

Quel sentiment domine ce dimanche ?
"Passer si près du but, c'est rageant. Je vais mal dormir, c'est sûr, car je considère le +Ronde+ comme l'une des plus belles courses du monde. Et quand on appartient à une équipe comme Quick Step pour qui les courses flamandes sont très importantes, deuxième, c'est décevant. Je vais repenser au scénario, surtout au sprint quand j'ai été contraint de couper deux fois mon effort. Nuyens est plus fort que moi au démarrage mais il ne m'a pas manqué grand chose. Comme Cancellara (3e), j'ai manqué de fraîcheur par rapport à Nuyens car j'ai fait plus de 100 kilomètres devant. C'est la course. C'est ma quatrième participation. Par le passé, j'étais passé très près du podium. Faire deuxième, c'est bien mais il y a évidemment de la déception."

Vous vous êtes découvert très tôt. Etait-ce la tactique prévue?

"J'avais des jambes de feu. J'ai voulu anticiper, lancer la bagarre très tôt, car à la pédale, dans les monts, je suis un cran en-dessous de Cancellara, Gilbert et Boonen. Depuis le début de saison, les coureurs qui anticipent sont récompensés. Moins aujourd'hui... Je n'ai pas volé ma deuxième place, avec tout ce que j'ai fait aujourd'hui. J'ai lancé la course, puis je l'ai gérée. Quand Cancellara attaque à trois kilomètres de la ligne, c'est moi qui vais le chercher. Ce que j'ai fait aujourd'hui, dans une course de ce niveau, c'est plus qu'extraordinaire."

Le comportement de votre leader Tom Boonen qui a attaqué alors que vous étiez devant vous pose-t-il question?

"Je n'ai pas vu les images. Ce sont les journalistes qui me disent que Tom a attaqué et a finalement mis Cancellara sur orbite. Je suis un peu perdu, un peu surpris même quand j'entends cela. Si c'est vrai, on va en parler avec l'équipe en début de semaine prochaine."

Voir la video

AFP