Sylvain Chavanel
Sylvain Chavanel | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Championnats d’Europe : pour la première fois de l'histoire, les pros rentrent en piste

Publié le , modifié le

Les meilleurs spécialistes européens du contre-la-montre vont s’affronter ce jeudi pour entrer dans l’histoire du cyclisme : c’est en effet à cette occasion que le premier titre de champion d’Europe professionnel sera attribué.

Une course pour l’histoire : c’est ce qui attend les premiers participants de ce championnat d’Europe élites, où l’un d’entre eux aura le bonheur d’enfiler le premier maillot bleu étoilé de l’histoire. Jungels, Kueng, et les Français Chavanel et Roux auront fort à faire sur ce parcours long de 44 kilomètres, entre le château de Josselin et Plumelec. A l’arrivée, les coureurs devront défier la côte de Cadoudal et ses 1700m à 6.2% de moyenne. Un sommet breton qui a l’habitude de voir passer le Tour de France, mais aussi le GP de Plumelec, toujours très populaire.

David Lappartient, président de l’Union Européenne de cyclisme, le dit lui-même : « Ces championnats d'Europe représentent une grande innovation avec le premier Championnat Européen sur route pour les coureurs professionnels, et ceci pendant l’année olympique. Tout n’a pas été facile, nous avons dû affronter certaines difficultés après l’annulation, bien compréhensible, des épreuves programmées à Monaco et à Nice. » Après une première journée d’organisée, avec les épreuves des juniors et espoirs, Plumelec et la région bretonne ont parfaitement lancé la semaine de compétitions. Aux professionnels de jouer le jeu. Au jeu des favoris, plusieurs noms se dégagent.

Beau plateau pour le chrono

L’un d’entre eux a déjà connu la joie de devenir champion d’Europe de l’effort individuel : le Suisse Stefan Kueng a remporté l’épreuve chez les espoirs il y a deux ans, trois jours avant d’​être sacré sur la course en ligne. Le rouleur de la BMC fait figure de favori, avec le Luxembourgeois Bob Jungels, qui a terminé deux fois médaille d’argent dans les catégories jeunes. Outre Kueng et le jeune coureur d’Etixx, Fabio Felline (Italie), ou encore Jésus Herrada Lopez (Espagne) font partie des prétendants à ce premier titre.

Il y en a deux également qui ont à cœur de briller pour cette première européenne : Anthony Roux (FDJ) et Sylvain Chavanel (Direct Energie) porteront les couleurs françaises au départ de Josselin. Le premier cité est en excellente forme, comme prouvent ses récentes places d’honneur aux Grands Prix de Québec et Montréal, quand le second a l’expérience des grands championnats.

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou