Gros

Cyclisme sur piste : Coquard, Gros et Ermenault sacrés champions d'Europe, soirée faste pour les Bleus

Publié le , modifié le

Soirée faste pour le cyclisme sur piste français. Bryan Coquard (course aux points), Mathilde Gros (keirin) et Corentin Ermenault (poursuite individuelle) ont tous trois décrochés la médaille d'or aux Championnats d'Europe d'Apeldoorn (Pays-Bas).

La France qui gagne. Bryan Coquard, Mathilde Gros, Corentin Ermenault : ils sont français et tous trois se sont parés d'or ce samedi aux Championnats d'Europe de cyclisme sur piste à Apeldoorn. Une soirée faste pour les Bleus, qui comptent désormais quatre titres continentaux et six médailles lors de cette édition 2019.

Benjamin Thomas, titré sur l'Omnium vendredi, avait lancé la moisson dorée française  et a visiblement donné des idées à ses compatriotes. A commencer par Bryan Coquard, qui tournait autour de cette médaille d'or depuis le début de ces Championnats d'Europe. En argent sur la course à l'élimination, quatrième sur le scratch, le Coq avait des fourmis dans les jambes depuis le début de la semaine et a fini par conclure ce samedi sur la finale de la course aux points.

Dans un énorme duel avec le champion du monde Jan-Willem van Schip, Coquard a mené durant quasiment toute la course avant de prendre le meilleur sur son rival lors du dernier sprint pour s'assurer une deuxième médaille d'or européenne après son sacre sur la course à l'élimination il y a quatre ans à Granges.

Gros récidive

Mathilde Gros était très attendue sur l'épreuve du keirin. Logique, car la Française défendait à Apeldoorn son titre conquis à Glasgow l'an passé. Mais aussi car elle se devait une revanche après son élimination surprise en quarts de finale de l'épreuve de vitesse jeudi. Gros a parfaitement rebondi après cet échec en s'offrant à seulement 20 ans un nouveau sacre continental grâce à un finish de folie. Troisième alors que les coureuses se lançaient à l'assaut du dernier tour, la Tricolore a fait la différence sur le dernier demi-tour de piste pour sauter l'Allemande Lea Sophie Friedrich sur la ligne. 

Autre Français du jour : Corentin Ermenault. Le Tricolore s'est offert le titre de champion d'Europe sur la poursuite individuelle, ne laissant aucune chance à Domenic Weinstein en finale, s'imposant avec une 1"560 d'avance sur l'Allemand. A 23 ans, Ermenault complète sa collection après son sacre de 2016 à Saint-Quentin-en-Yvelines, déjà sur la poursuite individuelle.

Corentin Ermenault repart donc d'Apeldoorn avec un titre de champion d'Europe, mais aussi un nouveau record de France. Le Picard s'était offert le luxe d'améliorer la meilleure marque nationale - signée... Ermenault en août dernier - dès les qualifications, avec un temps canon de 4'10''314. Une journée plus que parfaite pour Ermenault et le cyclisme français.

Seul bémol de cette soirée, le keirin masculin où les Français Sébastien Vigier et Ryan Helal n'ont rien pu faire lors d'une finale dominée par le Néerlandais Harrie Lavreysen. Ils se classent aux deux dernières places, en 5e et 6e position.

Championnats d'Europe de Cyclisme