Benjamin Thomas Omnium
La joie de Benjamin Thomas après sa victoire dans l'Omnium | Vincent Jannink / ANP / AFP

Cyclisme sur piste : Benjamin Thomas sacré champion d'Europe de l'Omnium

Publié le , modifié le

Benjamin Thomas est le nouveau champion d'Europe de l'omnium. Le Français, vice-champion du monde en titre, a fait honneur à son statut en maîtrisant son sujet sur les quatre épreuves de la discipline. Déjà titré sur le scratch (2014) et la course aux points (2015), Thomas s'offre un troisième titre européen individuel.

Il est le nouveau roi d'Europe de l'Omnium. Benjamin Thomas a remporté ce vendredi la médaille d'or de la discipline aux championnats d'Europe de cyclisme sur piste à Apeldoorn (Pays-Bas). Le Français s'impose avec 173 points, devançant le Danois Lasse Norman Hansen (162 points) et le Britannique Oliver Wood (149 points). A seulement 24 ans, Thomas complète un CV individuel déjà bien garni. Après le scratch (2014) et la course aux points (2015), Thomas a conquis un troisième titre continental en individuel et s'offre une année 2019 faste après sa médaille d'argent - déjà sur l'Omnium - aux championnats du monde en mars dernier.

Sérénité, voilà comment l'on pourrait définir cet Omnium parfaitement maîtrisé par Benjamin Thomas. Deuxième du scratch derrière le Néerlandais Jan van Schip, le Français avait idéalement lancé sa journée et ne s'est pas privé pour continuer sur le même rythme. Une victoire sur la tempo race et il prenait la tête du classement général, une première place confirmée après la course à élimination où seul l'injouable Elia Viviani s'est montré plus fort que le Tricolore.

Avec 8 points d'avance sur Jan van Schip avant l'ultime épreuve, Benjamin Thomas a fait parler sa maîtrise sur la course aux points, dernière épreuve de la journée. Toujours serein, le nouveau champion d'Europe a fait le job pour s'offrir son premier titre continental sur l'Omnium et la première médaille d'or française de ces championnats d'Europe.

Pas de miracle pour Copponi et Demay

Du côté des Françaises, cette troisième journée sera à oublier même si les chances de médailles étaient maigres. Engagée sur la poursuite individuelle, Coralie Demay a pris la huitième place des qualifications avec un chrono de 3'33"443, pas suffisant pour espérer faire trembler les favorites. Une épreuve de poursuite qui a consacrée l'Allemagne, avec le titre pour Franziska Brauss et la médaille d'argent pour Lisa Brennauer.

Sur l'Omnium, tout avait très bien commencé pour Clara Copponi. Troisième du scratch et de la tempo race, la jeune française de 20 ans trônait en tête du classement général à mi-course. Mais Copponi a craqué lors de la course à élimination, terminant 11e et glissant à la 6e place du classement général. Elle termine finalement 7e d'un Omnium remporté par la tenante du titre et championne du monde Kirsten Wild.

Championnats d'Europe de Cyclisme