Arnaud Démare

Championnats de France : Le "chrono" est ouvert

Publié le , modifié le

Les Championnats de France de cyclisme se dérouleront cette année à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines. Du 28 juin au 1er juillet, les coureurs se disputeront le tant convoité maillot tricolore. Les féminines ouvriront le bal jeudi après-midi à 13h16 avec un contre-la-montre de 28.7 km. Chez les hommes, la lutte se fera sur 45.5km d'effort, avec de nombreux prétendants à la victoire. Ne ratez rien de ces championnats de France grâce aux directs de Francetvsport !

Le contre-la-montre, très ouvert, lance jeudi 28 juin les Championnats de France de cyclisme sur route à Mantes-la-Jolie (Yvelines), dans l'ouest parisien, trois jours avant le titre majeur qui attise les convoitises du peloton national à l'exception des grimpeurs. Les femmes donneront le top départ de ces Championnats nationaux avec un contre-la-montre de 28.7 km. Chez les hommes, la course se fera sur 45.5km, avec de nombreux prétendants à la victoire. Arnaud Démare, vainqueur de la course en ligne l'an passé à Saint-Omer (Pas-de-Calais), et Pierre Latour, le plus fort dans le contre-la-montre, défendent leurs titres avec de réelles chances de renouveler leur bail. Mais Latour (24 ans) est loin d'être le seul favori bien que le Drômois de l'équipe AG2R La Mondiale ait sensiblement progressé.

Dans une discipline qui représente le point faible du cyclisme français, les quatre dernières éditions ont été remportées par quatre coureurs différents (dans l'ordre, Chavanel, Coppel, Pinot, Latour). Preuve de l'absence de référent national mais aussi d'une réelle concurrence entre des coureurs qui se prennent à rêver à la tenue bleu-blanc-rouge.  "C'est un maillot qui me tient à cœur et je sens que ce n'est pas impossible de gagner", confirme Anthony Roux, un habitué du podium qui n'est jamais monté sur la plus haute marche (2e en 2014 et 2016, 3e en 2017). Vainqueur de la dernière étape de la Route d'Occitanie, le Lorrain de l'équipe Groupama-FDJ s'est préparé pour le rendez-vous, sans la perspective du prochain Tour de France qu'il ne courra pas. 

Audrey Cordon-Ragot en favorite

Le Charentais Yoann Paillot (Auber Saint-Michel), deuxième l'an passé à 27 secondes de Latour, est dans le même cas de figure. Tout comme l'Auvergnat Rémi Cavagna (Quick-Step), l'un des talents en devenir avec Corentin Ermenault (Vital Concept), et surtout le Normand Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), qui devrait être très à l'aise sur la distance des 45,4 kilomètres. 

Dans l'épreuve féminine (28,7 km), en revanche, Audrey Cordon-Ragot fait figure de grande favorite. La Bretonne, invaincue depuis 2015, tente la passe de quatre qui lui permettrait de devancer au palmarès Pauline Ferrand-Prévot. A distance toutefois des onze titres de l'inaccessible Jeannie Longo. Treizième au dernier Mondial, la championne en titre (28 ans) qui court pour l'équipe britannique Wiggle, poursuit sa progression. Pour préserver une marge sur ses cadettes, Séverine Eraud (23 ans) et surtout la prometteuse Juliette Labous, elles aussi à l'étranger. "Je vise le titre, ce sera difficile mais ce n'est pas irréalisable", annonce d'ailleurs la toute jeune Franc-Comtoise (19 ans). 

Avec l'AFP

Pour suivre la course en direct : 

 Chez les femmes

 Chez les hommes

 
    

francetv sport francetvsport