Pauline Ferrand Prevot
Il y avait du monde à Pontchâteau ! | MATHILDE L'AZOU

Ce qu'il faut retenir des championnats de France de cyclo-cross

Publié le , modifié le

Des larmes, des surprises, des belles victoires... Les championnats de France de cyclo-cross ont été riches en émotions et en rebondissements ce week-end, à Pontchâteau. Retour sur les autres courses qui ont animé ces deux jours.

La surprise Guillemin

Les cadets ont ouvert le bal du championnat de France, avec trente minutes de courses. On attendait le local Maxime Bonsergent, mais le coureur des Pays de la Loire s'est fait battre par un Breton, qu'on n'attendait pas. Nicolas Guillemin a suivi les pas d'un autre Breton, Mickael Crispin, qui l'avait emporté l'an passé. Sous une légère pluie, les spectateurs bretons exultent. Le week-end est lancé.

Les larmes de Tanguy Turgis

« Quand est-ce que ça va payer ? » Si à chaque arrivée certaines déceptions sont grandes, celle de Tanguy Turgis, sixième après avoir mené toute la course en tête, est touchante. Assis par terre, en larmes, il tape le sol de rage. Et il y a de quoi : quatrième des championnats de France cadets en cyclo-cross, troisième du même championnat sur route, et désormais sixième en juniors. Avec le statut ingrat de remplaçant pour les championnats du monde. La course juniors a été pleine de rebondissements, d'attaques et nouveaux noms en tête de course. Mais au final, c'est bien le rhônalpin Eddy Finé qui empoche le maillot tricolore.

La reine Ferrand-Prevot

Elle était au-dessus du lot. Pauline Ferrand-Prévot a ainsi remporté son cinquième titre de championne de France de rang. Une nouvelle victoire qu'elle a forgée dès le premier tour, en laissant littéralement sur place ses adversaires Chainel et Mani. Une domination impressionnante pour une jeune femme de 22 ans, qui paraissait tout aussi heureuse sur le podium que lors de ses premiers titres. Pourtant, le fait de se retrouver sur le podium est devenu pour elle une habitude…Caroline Mani et Lucie Chainel complètent le podium. Cette dernière a eu le droit au soutien de ses deux enfants et de son mari Steve (professionnel chez Cofidis).

Fabien Doubey au-dessus du lot

Le coureur du CC Etupes a remporté assez facilement le championnat de France espoirs. Le jeune francomtois termine avec plus d'1'30 d'avance sur ses rivaux. Une avance impressionnante, qui lui permet d'oublier le traumatisme de la dernière manche de la Coupe de France, en décembre dernier. Fabien Doubey, leader provisoire, avait chuté dès le départ, se retrouvant incapable de continuer la course, et devant abandonner la victoire au général.

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou