Cavendish gagne avant la montagne

Cavendish gagne avant la montagne

Publié le , modifié le

Le champion du monde, le Britannique Mark Cavendish (Sky), a remporté au sprint vendredi la 13e étape du Tour d'Italie, disputée sur 121 km entre Savone et Cervere, signant sa troisième victoire depuis le départ. L'Espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha) a conservé le maillot rose de leader après cette étape de plaine, la dernière promise aux sprinteurs avant que le Giro n'attaque la montagne.

Dans cette nouvelle étape courte, mais bien moins accidentée que celle de la veille, il n'était pas question pour les équipes de sprinteurs de laisser filer une occasion de garnir le palmarès d'une nouvelle victoire d'étape avant d'entrer dans le dur samedi en abordant la haute montagne, ce qui devrait sérieusement changer la donne.

Aussi, les tentatives de s'extraire du peloton étaient-elles condamnées à l'échec. Pourtant, le Néerlandais Martijn Keizer, échappé pour la quatrième fois en cinq  jours, et l'Italien Francesco Failli ont tout de même pris leur chance, en partant à l'avant dès le départ. Le duo a compté jusqu'à 5 minutes 15 secondes d'avance. Mais le peloton a ensuite fait rouler ses petits soldats au service des sprinteurs pour finalement réaliser la jonction à 21 kilomètres de l'arrivée. 

Sur la très longue ligne droite finale (1600 m), Cavendish s'est retrouvé encore enfermé aux 200 mètres par l'Australien Matt Goss. Mais il a fini par  trouver l'ouverture pour gagner brillamment ce sprint massif. Il a devancé sur la ligne le Norvégien Alexander Kristoff et l'Australien Mark  Renshaw. Le Français Arnaud Démare a pris la 7e place. Cavendish, 26 ans, a enlevé son 7e succès de la  saison, son 10e dans le Giro auquel il participe pour la 4e fois. Il compte désormais à son palmarès 33 étapes dans un grand tour (Giro,  Tour, Vuelta).

Le porteur du maillot rose Joaquin Rodriguez a passé une journée plutôt tranquille, au chaud dans le peloton, dans cette étape où il n'y avait aucun risque pour sa première place. Samedi, il devrait être davantage à l'ouvrage pour conserver son paletot, car le Giro aborde sa première journée en de haute montagne, entre  Cherasco et Cervinia (206 km). Le parcours prévoit deux ascensions de première catégorie, le col de Joux  (22,4 km à 5,6 %) et la longue montée finale jusqu'à Cervinia (27 km à 5,5 %),  où la ligne est installée à 2001 mètres d'altitude. 

Classement de la 13e étape

1. Mark Cavendish (GBR/Sky), les 121 km en 3h02:07.
2. Alexander Kristoff (NOR/KAT) m.t.
3. Mark Renshaw (AUS/RAB) m.t.
4. Sacha Modolo (ITA/COG) m.t.
5. Elia Favilli (ITA/FAR) m.t.
6. Matt Goss (AUS/GEC) m.t.
7. Arnaud Démare (FRA/FDJ) m.t.
8. Lucas Haedo (ARG/SAX) m.t.
9. Sonny Colbrelli (ITA/COG) m.t.
10. Manuel Belletti (ITA/ALM) m.t.

Classement général

1. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 54h21:15.
2. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) à 0:17.
3. Sandy Casar (FRA/FDJ) 0:26.
4. Paolo Tiralongo (ITA/AST) 0:32.
5. Ivan Santaromita (ITA/BMC) 0:49.
6. Roman Kreuziger (CZE/AST) 0:52.
7. Benat Intxausti (ESP/MOV) 0:52.
8. Ivan Basso (ITA/LIQ) 0:57.
9. Damiano Caruso (ITA/LIQ) 1:02.
10. Dario Cataldo (ITA/OPQ) 1:03.
11. Eros Capecchi (ITA/LIQ) 1:09.
12. Rigoberto Uran (COL/SKY) 1:10.

francetv sport @francetvsport