Cavendish chute, Ventoso en profite

Cavendish chute, Ventoso en profite

Publié le , modifié le

L'Espagnol Francisco Ventoso a remporté la neuvième étape du Tour d'Italie, ce lundi. Il s'est imposé au sprint au terme d'une étape limitée à 166 kilomètres entre San Giorgio nel Sannio, près de Bénévent, et Frosinone, au sud de Rome. Le coureur de la formation Movistar s'était déjà illustré l'an passé dans le Giro en remportant la sixième étape. Mark Cavendish a chuté avec les autres grands sprinteurs dans le dernier virage 400m avant l'arrivée.

Ventoso: "J'ai vu que je pouvais me faufiler"
"Dans ce sprint, je n'étais pas en très bonne position mais, quand la chute s'est produite, j'ai vu que je pouvais me faufiler et je me suis lancé à fond. J'ai remonté Nizzolo et j'ai bien gagné. J'ai l'impression que beaucoup de coureurs n'avaient pas regardé de près le graphique du final."

Avant même le début de cette étape de plaine, nul doute que le champion du monde en titre, Mark Cavendish, lorgnait sur une victoire au sprint. Mais alors que le scénario annoncé d'un sprint massif s'amorçait, l'Italien Filippo Pozzato et l'Australien Matt Goss se sont emmêlés les crayons, provoquant une chute dans le dernier virage. Les deux coureurs se sont ainsi retrouvés au sol, et Cavendish qui n'a pu les éviter est passé par dessus son vélo... Pendant que ces coureurs recevaient les premiers soins, le sprint massif se déroulait quelques centaines de mètres plus loin. Profitant des absences des cadors du sprint, Ventoso prenait le dessus sur les Italiens Fabio Felline et Giacomo  Nizzolo.

Pozzato: "C'est de ma faute"
"J'ai eu peur quand Goss a viré au large dans la dernière courbe et j'ai touché aux freins", a déclaré l'Italien à la télévision publique italienne (RAI). "Je m'excuse d'avoir provoqué la chute, j'espère que Goss, qui est un ami, et les autres coureurs n'ont rien de grave. Pour ma part, je suis touché sur le côté et à un poignet que je n'arrive pas à bouger, mais je n'ai pas l'intention de renoncer", a ajouté le leader de l'équipe Farnese Vini.

Auparavant, Cazaux, Keizer et Bulgac avaient pris les devants peu après le départ. Dirigé en grande partie du temps par l'équipe Sky (celle de Cavendish), le peloton restait toujours à moins de cinq minutes des trois échappés. Si à 30 kilomètres de la ligne d'arrivée,  Martijn Keizer a tenté sa chance en faussant compagnie à ses deux compagnons, ses espoirs de victoire du Néerlandais ont été réduits à néant à 17 km de l'arrivée. Une dernière attaque signée de l'Espagnol Joaquim Rodrigueza eu lieu dans l'une des dernières petites côtes mais celui qui pointait à 8 secondes du leader Hesjedal, a lui aussi été repris. A 30 ans, Ventoso enlève son deuxième succès d'étape en deux ans après s'être déjà illustré l'an passé dans la même région du Latium, à Fiuggi.

Classement de la 9e étape
1. Francisco Ventoso (ESP/Movistar), les 166 km en 3h39:15.
2. Fabio Felline (ITA/AND) m.t.
3. Giacomo Nizzolo (ITA/RSH) m.t.
4. Damiano Caruso (ITA/LIQ) m.t.
5. Daniel Schorn (AUT/APP) m.t.
6. Alexander Kristoff (NOR/KAT) m.t.
7. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) m.t.
8. Matthias Brandle (AUT/APP) m.t.
9. Manuel Belletti (ITA/ALM) m.t.
10. Daryl Impey (RSA/GEC) m.t.
...
15. Geoffrey Soupe (FRA/FDJ) m.t.

Classement général après la 9e étape
1. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 36h02:40.
2. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) à 0:09.
3. Paolo Tiralongo (ITA/AST) 0:15.
4. Roman Kreuziger (CZE/AST) 0:35.
5. Benat Intxausti (ESP/MOV) 0:35.
6. Ivan Basso (ITA/LIQ) 0:40.
7. Damiano Caruso (ITA/LIQ) 0:45.
8. Dario Cataldo (ITA/OPQ) 0:46.
9. Frank Schleck (LUX/RSH) 0:48.
10. Eros Capecchi (ITA/LIQ) 0:52.
11. Rigoberto Uran (COL/SKY) 0:53.
12. Michele Scarponi (ITA/LAM) 0:54.
13. Domenico Pozzovivo (ITA/COG) 0:55.
14. Sergio Henao (COL/SKY) 1:10.
15. Damiano Cunego (ITA/LAM) 1:14.
16. Sylvester Szmyd (POL/LIQ) 1:16.
17. Christian Vande Velde (USA/GRM) 1:18.
18. Sergio Pardilla (ESP/MOV) 1:20.
19. Peter Stetina (USA/GRM) 1:23.
20. Daniel Moreno (ESP/KAT) 1:23.
...
101. Francisco Ventoso (ESP/MOV) 34:20.
165. Mark Cavendish (GBR/SKY) 1h09:25.
187. Taylor Phinney (USA/BMC) 1h33:51.

Romain Bonte