Cardoso
Manuel Cardoso |

Cardoso trouve la faille

Publié le , modifié le

Le Portugais Manuel Cardoso (RadioShack) a remporté jeudi la 4e étape du Tour de Catalogne courue sur 198 km entre La Seu d'Urgell et El Vendrell. Cardoso a profité de l'abandon de Petacchi, pour se montrer le plus rapide dans un final très roulant, devançant l'Italien Giacomo Nizzolo (Leopard-Trek) Alberto Contador (Saxo Bank) conserve le maillot blanc et vert de leader.

Ce fut une drôle d'étape sur les routes ensoleillées de Catalogne. Car au départ, àLa Seu d'Urgell, Alberto Contado vêtu du maillot de leader apprenait la décision de l'Union cycliste internationale de faire appel auprès du Tribunal Arbitral du sport contre la décision de la Fédération espagnole de ne pas le sanctionner pour dopage durant le Tour de France 2010. Cela a certes un peu perturbé le peloton, mais pas vraiment Contador qui s'est contenté de suivre le rythme d'une étape somme tout tranquille, typique sur ces long rubans de route à peine accidentés, pas assez en tout cas pour modifier la stratégie d'une course dévolue aux  sprinteurs. Contador a géré, terminant l'étape dans le peloton et il compte toujours, au classement général, 23 secondes d'avance sur l'Italien Michele Scarponi. 

Pour ce qui fut de l'étape même, elle est partie au petit trop, les coureurs souhaitant passé les quelques aspérités du jour sans trop de dégâts pour préparer un sprint massif dans lequel Petacchi faisait figure de favori. Mais après une cinquantaine de kilomètres, le sprinteur italien abandonnait, gêné par un asthme bronchique récurrent. Dès lors, els cartes étaient redistribuées et le final s'annonçait un peu plus passionnant.  

Cinq coureurs pensèrent qu'ils avaient peut-être un bon coup à jouer et se firent la belle: les Espagnols Perez, Toribio et Ardila, mais aussi le champion de Moldavie Pliushin et Thomas Frank. Le quintet compta jusqu'à 4 minutes d'avance, avant que le train des équipes, notamment sous la houlette de la Saxo Bank défendant le maillot de Contador, ne se mette en route pour effacer l'écart. Après quelques secousses au sein du groupe de tête, celui-ci fut avalé un peu avant dix kilomètres de l'arrivée.

On eut droit alors à ce qui était prévisible depuis le départ, dans un parcours finale somme toute facile, à un sprint très disputée. Manuel Cardoso se montrait le plus adroit dans le peloton de tête pour trouver une faille dans un groupe compact, et  s'imposer sur la ligne, devant Giacomo Nizzolo et l'Espagnol José Rojas, déjà deuxième mardi derrière Petacchi.
A noter que Samuel Dumoulin, 4e lors de la deuxième étape, a encore une fois participé au sprint dont il a pris la 6e place. 

Classement de la 4e étape

1. Manuel Cardoso (POR/RadioShack), les 195 km en 4 h 31:45.
2. Giacomo Nizzolo (ITA/Leopart Trek)  m.t.
3. José Rojas (ESP/Movistar)     m.t.
4. Aitor Galdos (ESP/Caja Rural)   m.t.
5. Frantisek Rabon (CZE/HTC)     m.t.
6. Samuel Dumoulin (FRA/Cofidis)    m.t.
7. Will Clarke (AUS/Leopard Trek)  m.t.
8. Michel Kreder (NED/Garmin)       m.t.
9. Michel Golas (POL/Vacansoleil)    m.t.
10. Daniel Martin (IRL/Garmin)         m.t.

Classement général

 1. Alberto Contador (ESP/Saxo Bank) 17 h 38:34.
 2. Levi Leipheimer (USA/RadioShack)  à    23.
 3. Michele Scarponi (ITA/Lampre)  m.t.
 4. Daniel Martin (IRL/Garmin)   à    35.
 5. Chris Horner (USA/RadioShack)  m.t.
 6. Rigoberto Uran (COL/Procycling) à   38.
 7. Ivan Basso (ITA/Liquigas)    m.t.
 8. Xavier Tondo (ESP/Movistar)  m.t.
 9. Cadel Evans (AUS/BMC)  à 50.
 10. Bauke Mollema (NED/Rabobank)  à  1:12.