Pavel Brutt (Katusha) victoire Tour de Romandie 2011
Le Russe Pavel Brutt (Katusha) | AFP - FABRICE COFFRINI

Brutt en costaud

Publié le , modifié le

Le Russe Pavel Brutt (Katusha) a remporté, mercredi, la première étape du Tour de Romandie courue sur 172km entre Martigny et Leysin. Il a devancé l'Ukrainien Oleksandr Kvachuk (Lampre) et le Biélorusse Branislau Samoilau (Movistar Team) et endosse ainsi le maillot de leader. L'Australien Jack Bobridge (Garmin-Cervélo) échoue au pied du podium.

Classement de la 1ère étape :
1. Pavel Brutt (RUS/KAT), les 169,3 km en 4 h 27:41
2. Oleksandr Kuachuk (UKR/LAM) à 56.
3. Branislau Samoilau (BLR/MOV) 1:15.
4. Jack Bobridge (AUS/GRM) 1:23.
5. Damiano Cunego (ITA/LAM) 1:59.
6. Benat Intxausti (ESP/MOV) 2:01.
7. Cadel Evans (AUS/BMC) 2:03.
8. Chris Froome (GBR/SKY) 2:05.
9. David Lopez (ESPO/MOV) 2:05.
10. Simon Spilak (SLO/LAM) 2:05.
11. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST) 2:05.
...

Après un prologue, mardi, remporté à la surprise générale par le Basque Jonathan Castroviejo (Euskatel), la première étape du Tour de Romandie a souri au Russe Pavel Brutt (Katusha), auteur d'un joli numéro. Après un départ donné sous un ciel menaçant, quatre coureurs tentaient de s'extirper rapidement du peloton : l'Ukrainien Oleksandr Kuachuk (Lampre-ISD), l'Australien Jack Bobridge (Garmin-Cervélo), le Biélorusse Branislau Samoilau (Movistar Team) et le Russe Pavel Brutt (Katusha).

A mi-course et sous la pluie, le quatuor comptait pas moins de 12 minutes d'avance. Les efforts du peloton pour revenir semblaient vains, les quatre fuyards du jours bénéficiant encore de 7'35 d'avance à 40km de l'arrivé. Dans la descente de l'avant-dernier col, Brutt et Samoileau prenaient la poudre d'escampette mais le coureur de Katusha finissait par s'échapper en solitaire à 8km du but. Un choix qui s'avérait payant puisque c'était avec près d'une minute d'avance sur ses poursuivants que Brutt (29 ans) franchissait la ligne d'arrivée en vainqueur.

L'Ukrainien Oleksandr Kvachuk (Lampre) et le Biélorusse Branislau Samoilau (Movistar Team) terminaient respectivement deuxième (+ 56") et troisième (+ 1'15"). L'Australien Jack Bobridge (Garmin-Cervélo), champion du monde de poursuite individuelle, devait se contenter de la 4e place. L'Italien Damiano Cunego (Lampre) réalisait le 5e temps.

Au classement général, Pavel Brutt s'empare des commandes. "C'était très dur, avec un vent de face pendant les 50 premiers kilomètres, mais j'étais très fort, a commenté le Russe, deuxième cette année sur le Tour du Frioul. Je ne suis pas un coureur de classement général, plutôt un chasseur d'étapes et je ne pense pas garder ce maillot de leader." Jeudi, les coureurs s'affronteront sur une étape de 171,8 km courue autour de Romont.

Isabelle Trancoën