Brajkovic Janez RadioSchack contre-la-montre Critérium Dauphiné 06 2010
Le Slovène Janez Brajkovic dans l'exercice du contre-la--montre | AFP - Lionel Bonaventure

Brajkovic rafle la mise sur le Dauphiné

Publié le , modifié le

Le coureur slovène de l'équipe RadioShack, Janez Brajkovic, a créé une belle surprise en remportant la 3e étape du Critérium du Dauphiné, contre-la-montre de 49km. Il a en effet devancé de 27 secondes le Britannique David Millar (Garmin) et de 43" le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Skype). Le Slovène, en reléguant Albetro Contador à 1'45", s'empare du même coup du maillot jaune de leader, devançant l'Ecossais de 36" au général.

Alberto Contador peut avoir un motif de satisfaction ce soir. Ce n'est pas évident le jour où il perd son maillot jaune de leader. Mais la veille du contre-la-montre de 49km, il avait vu juste: "Je m'attends à ce que les premiers du prologue soient devant, particulièrement Janez Brajkovic qui est en grande forme". Touché, coulé, c'est bien le Slovène qui s'est imposé dans cette journée très venteuse, provoquant plusieurs chutes (Cataldo, Le Mével, Kreder). L'Espagnol ne se faisait pas d'illusions sur sa capacité à demeurer devant au classement général: "Mais je n'ai pas eu beaucoup d'entraînement sur mon vélo de chrono et je suis conscient de mon niveau de forme. Je ne pourrai pas en tirer des conclusions définitives." En finissant en 6e position, l'Ibère peut se féliciter de n'avoir pas été rejeté trop loin, même si la minute quarante-cinq perdue sur le vainqueur de l'étape est assez importante, et le place en 4e position du classement général avec 1'41" de retard sur le nouveau leader.

Pour le Slovène, les 49km n'ont pas été un long fleuve tranquille vers ce coup double: "J'ai dû changer de vélo un peu après le passage de la côte, et j'ai perdu à peu près trente secondes. Sur le moment, j'étais énervé, parce que je ne savais pas où j'en étais. Mais Alain Gallopin m'a dit que j'avais le meilleur temps au sommet, donc j'ai continué de rouler à 100 %, et j'ai su que j'avais encore le meilleur temps au deuxième pointage. C'était donc parfait." Six ans après son titre mondial espoirs en contre-la-montre, il s'offre ainsi une très belle victoire, à 26 ans. "Cela va être dur de défendre le maillot car, si nous sommes venus avec une bonne équipe ici, nous avons perdu sur chute Haimar Zubeldia", a rappelé le nouveau leader. "Mes équipiers peuvent cependant m'emmener jusqu'au pied du dernier col. Après, ce sera à moi de me défendre", annonce-t-il avant la 4e étape qui emmènera le peloton aux portes du Queyras, à 1870m d'altitude.

Déclarations

Janez Brajkovic (SLO/RadioShack), vainqueur de l'étape et nouveauleader: "Je ne m'attendais pas du tout à gagner. Je pensais faire unbon chrono, me retrouver dans le top 5. J'ai changé de vélo au sommetde la côte car j'ai eu un problème technique, une des deux parties duguidon qui s'était desserrée. C'est là que l'on m'a dit que j'avais lemeilleur temps intermédiaire. Cette année, j'ai été très régulier dansles courses par étapes, presque toujours dans les dix premiers. Jem'étais donné du coup le Dauphiné parmi les grands objectifs. Mais jesuis rentré fatigué du Tour de Californie et j'ai pris cinq jours derepos pendant lesquels je suis tombé malade. Même si j'ai continué àm'entraîner, je ne savais pas trop à quoi m'attendre au départ. Onverra dans la montagne ce que ça donne... On est venu avec une bonneéquipe mais on a perdu (Haimar) Zubeldia sur chute. C'est une grosseperte. Je pense que mes équipiers peuvent m'emmener jusqu'au pied dudernier col. Après, ce sera à moi de me défendre. Contador? il n'estpas un ennemi, juste un coureur parmi les autres. C'est le meilleur dumonde actuellement mais le Dauphiné n'est pas une priorité pour lui etça laisse des chances aux autres. Le Tour de France? je ne sais pas sije serai sélectionné. Ce serait formidable."

AlbertoContador (ESP/Astana), ancien leader: "J'ai essayé de soutenir uneffort régulier mais j'ai vite compris qu'il valait mieux ne pasinsister. A voir l'état de la route... Je n'ai jamais vu autant degendarmes couchés. Je ne pouvais pas risquer le tout pour le toutd'autant que j'étais déjà en retard dans les pointages. Je pouvais toutperdre là-dessus. Je n'ai pas pour objectif de gagner à n'importe quelprix le Dauphiné, comme je l'ai dit depuis le début. L'an dernier, j'aiterminé troisième. Pour moi, ça ne change rien."

David Millar (GBR/Garmin-Transitions), 2e de l'étape et du général: "Je suis content de ma performance même si je suis battu pour la victoire. J'ai failli tomber deux fois dans des virages assez serrés. C'est peut-être ce qui explique l'écart (sur Brajkovic). J'ai eu de très bonnes sensations, surtout sur la fin de course, ça renforce ma confiance pour la suite."

Edvald Boasson Hagen (NOR/Sky), 3e de l'étape: "Je sens que la forme revient. J'ai eu de bonnes sensations. J'ai pu y aller à fond. J'avais besoin de faire des efforts de ce genre. C'est bien."

Denis Menchov (RUS/Rabobank), 5e de l'étape: "J'ai fait le chrono à fond. Je voulais voir où j'en étais. Il y avait beaucoup de vent, c'était un peu dangereux. Je suis satisfait de mon contre-la-montre. C'est encourageant."

Christophe Moreau (FRA/Caisse d'Epargne), 19e de l'étape: "C'était le championnat du monde des dos d'âne. Je sais bien que c'est un problème lié à l'urbanisation mais comme les vélos sont très rigides, ça finit par être dangereux. J'ai l'impression d'avoir été à fond du début à la fin. Il fallait faire attention à ne pas tomber dans un faux rythme."

Classement de la 3e étape

1. Janez Brajkovic (SLO/RadioShack), les 49 km en 1 h 01:51.
2. David Millar (GBR/GRM) à 26.
3. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 43.
4. Tejay Van Garderen (USA/THR) 53.
5. Denis Menchov (RUS/RAB) 55.
6. Alberto Contador (ESP/AST) 1:45.
7. Geraint Thomas (GBR/SKY) 1:56.
8. Christian Knees (GER/MRM) 2:09.
9. Laszlo Bodrogi (HUN/KAT) 2:14.
10. Patrick Gretsch (GER/THR) 2:15.

Classement général
1. Janez Brajkovic (SLO/RSH) 10h22:04.
2. David Millar (GBR/GRM) à 0:36.
3. Tejay Van Garderen (USA/THR) 0:50.
4. Alberto Contador (ESP/AST) 1:41.
5. Geraint Thomas (GBR/SKY) 2:01.
6. Christian Knees (GER/MRM) 2:20.
7. Vladimir Gusev (RUS/KAT) 2:45.
8. Denis Menchov (RUS/RAB) 2:47.
9. Gorka Verdugo (ESP/EUS) 2:49.
10. Christophe Riblon (FRA/ALM) 2:53.
11. Nicolas Vogondy (FRA/BTL) 2:58.
12. Dario Cataldo (ITA/QST) 3:01.
13. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) 3:03.
14. Christophe Moreau (FRA/GCE) 3:05.
15. Kristjan Koren (SLO/LIQ) 3:21.
16. Jérome Coppel (FRA/SAU) 3:25.
17. Rein Taaramae (EST/COF) 3:25.
18. Patrick Gretsch (GER/THR) 3:34.
19. Rémi Pauriol (FRA/COF) 3:35.
20. Fredrik Kessiakoff (SWE/GRM) 3:37.
...
22. Christophe Kern (FRA/COF) 3:53.
26. Jean-Christophe Péraud (FRA/OLO) 4:03.
28. Laszlo Bodrogi (FRA/KAT) 4:05.
30. Pierre Rolland (FRA/BTL) 4:22.
34. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 4:44.
35. David Le Lay (FRA/ALM) 4:50.
41. Maxime Bouet (FRA/ALM) 5:09.
43. Laurent Lefèvre (FRA/BTL) 5:17.
48. Romain Sicard (FRA/EUS) 5:35.
49. Christophe Le Mével (FRA/FDJ) 5:40.