Bouet quitte AG2R La Mondiale pour OPQS

Bouet quitte AG2R La Mondiale pour OPQS

Publié le , modifié le

A un tournant de sa carrière, Maxime Bouet a décidé de s'exiler en Belgique la saison prochaine. Le coureur de l'Ain a signé ans un contrat de deux ans avec l'équipe Omega Pharma Quick Step (future Etixx-Quick Step). Polyvalent, il franchit à 27 ans une nouvelle étape avec l'ambition de briller sur les grands tours et d'aider les leaders de l'équipe, Rigoberto Uran et Michal Kwiatkowski.

Un rêve de gosse. En réflexion sur son avenir cet été, le choix a été vite fait. Pour Maxime Bouet, il n'était pas question de refuser l'opportunité de rejoindre l'équipe Omega Pharma Quick Step. "Je suis très heureux d'avoir signé. Depuis tout jeune je suis l'équipe de Patrick Lefevere et je rêvais d'en faire partie dans le futur, dans ma carrière de coureur, a indiqué Bouet. Je rejoins l'équipe à un moment où j'atteins la maturité professionnelle, quand je peux réaliser les plus grandes choses de ma carrière. Je suis très excité."

Ambition personnelle et collective

Révélé par Agritubel puis couvé par Vincent Lavenu chez AG2R La Mondiale, Bouet saute le pas. Malgré de bons moments passés dans les équipes françaises, il aspire à un nouveau rôle dans le peloton. "La saison prochaine, mon but sera de m'imposer et également d'être un maillon important de la stratégie d'équipe avec des coureurs comme Rigoberto Uran et Michal Kwiatkowski. J'essaierai de les aider à gagner dans les ascensions. Je vais travailler dur cet hiver pour être le meilleur possible en montagne et montrer ce que je vaux sur ce terrain." Là-dessus, Lefevere n'a aucune crainte à avoir. Deux mois après sa fracture de la clavicule contractée sur Paris-Nice, Bouet avait parfaitement secondé Domenico Pozzovivo sur le Giro.

Grandir avec Lefevere

"Avec Bouet, nous avons un coureur qui peut être utile sur les grands tours, apprécie le manager de l'équipe Patrick Lefevere. Il a prouvé qu'il pouvait se mettre au service de ses équipiers tout en ayant la possibilité de saisir sa chance quand l'opportunité se présente. C'est un coureur français qui n'a pas encore atteint la plénitude de ses moyens dans sa carrière. Je pense qu'il peut être un bon appui pour l'équipe dans les prochaines années. Je vais réfléchir à la façon dont on va l'utiliser pour qu'il continue à grandir." Bouet ne demande que ça.

Xavier Richard @littletwitman