Michael Boogerd
Michael Boogerd lors d'une victoire à La Plagne sur le Tour de France | JOEL SAGET / AFP

Boogerd suspendu, et destitué de ses titres

Publié le , modifié le

Retiré des pelotons depuis huit ans, l'ex-coureur néerlandais Michael Boogerd, 43 ans, qui avait reconnu en 2013 lors d'une émission télévisée avoir eu recours au dopage dans sa carrière, a été suspendu deux ans, mercredi par les autorités du cyclisme internationale; tous ses titres acquis entre 2005 et 2007 ont été annulés.

Cette sanction lui interdit  d'exercer une quelconque activité dans le monde du sport en général et du cyclisme en particulier, alors qu'il est devenu l'année dernière directeur sportif de l'équipe Roompot, qui s'est ensuite  transformée en Roompot.

En 2013 donc, durant une émission vérité à la télévision, Boogerd avait reconnu avoir eu recours à l'EPO et à la cortisone ainsi qu'à des transfusions sanguines durant sa carrière. Les autorités antidopages s'étaient alors emparées de son dossier, bien que le Néerlandais n'était plus coureur, car la sanction pouvait avoir également , comme ce fut le cas, un effet rétrocatif.   

La suspension de deux ans s'accompagne d'une annulation de toutes ses victoires acquises entre 2005 et 2007, dont une victoire au championnat des Pays-Bas. Michael Boogerd a signé 19 victoires  dont Paris-Nice, l'Amstel Gold Race, et  deux étapes du Tour de France.

Christian Grégoire