Boasson Hagen
Le Norvégien Boasson Hagen | AFP - PASCAL PAVANI

Boasson Hagen vainqueur sur le Dauphiné

Publié le , modifié le

Le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Sky) a remporté au sprint la troisième étape du Critérium du Dauphiné, devançant Ciolek (Omega) et Bozic (Astana). C'est le deuxième succès du Norvégien sur cette épreuve, deux ans après sa première victoire. Son coéquipier britannique Bradley Wiggins (Sky) a conservé le maillot de leader à la veille du long contre-la-montre de Bourg-en-Bresse (53,5 km).

Tout va bien pour l'équipe Sky: une nouvelle victoire d'étape, toujours le maillot de leader. Le ciel est au beau fixe dans l'équipe britannique en ce début de Dauphiné.

Dans cette étape, les Espagnols Egoi Martinez et Luis Angel Mate, partis dès le premier kilomètre, ont ouvert la route sur plus de 150 kilomètres. Le duo a compté très vite 6 minutes d'avance (Km 13) avant que les équipes des sprinteurs (FDJ-BigMat, Argos) contrôlent l'écart et provoquent la jonction à 16 kilomètres de l'arrivée. Au sprint, Boasson Hagen s'est imposé nettement à l'Allemand Gerald Ciolek et au Slovène Boruz Bozic. L'Allemand Roger Kluge a pris la quatrième place au terme des 167 kilomètres de cette étape de transition, devant le Brésilien Murilo Fischer et le Français Tony Gallopin (6e).

Boasson Hagen en équipier sur le Tour

A la veille du long contre-la-montre de Bourg-en-Bresse (53,5 km), Boasson Hagen s'est imposé au sprint d'autant plus facilement que le favori logique de l'exercice, l'Allemand John Degenkolb (Argos), a été retardé tout comme la veille (!) par une crevaison dans le final. "BH", qui avait obtenu carte blanche, a devancé de plus d'une longueur l'Allemand Gerald Ciolek, dont la formation Omega Pharma a travaillé dans les derniers kilomètres après un gros effort collectif de la FDJ-BigMat pour son sprinteur Nacer Bouhanni. Le Norvégien de 25 ans, vainqueur de deux étapes du Tour de France 2011, a été transformé en équipier de luxe, capable de jouer la locomotive en tête du peloton, dans un groupe dédié exclusivement, sur le Dauphiné, à Wiggins. "Sur le Tour, je serai d'abord là pour l'équipe", a-t-il d'ailleurs confirmé, tant sa formation est confrontée à un problème d'abondance de biens entre Bradley Wiggins, candidat au maillot jaune, et Mark Cavendish, l'homme aux 20 succès d'étape.

Après en avoir fini avec sa séance de rouleaux, aussitôt après la fin de l'étape qu'il a terminée au sein du peloton, Wiggins s'est félicité aussi de son groupe: "Nous avons probablement l'équipe la plus professionnelle au monde, à tous les niveaux". Au classement général, Wiggins a préservé son avance sur l'Australien Cadel Evans (1").

Déclarations

Edvald Boasson Hagen (NOR/Sky), vainqueur de l'étape: "La priorité, c'est le maillot jaune pour Bradley (Wiggins). Mais aujourd'hui, j'avais plus de liberté. On a eu moins à rouler. Degenkolb a été retardé sur crevaison, je me suis mis dans la roue de Gerald Ciolek et j'ai attendu les 150 derniers mètres pour faire l'effort. C'est une très bonne semaine. Le Tour ? j'y serai pour aider Cavendish et Wiggins. Si j'ai la possibilité, j'essayerai de m'imposer seul mais ce serait un bonus. Je serai d'abord là pour aider l'équipe. Je suis ravi d'être dans ce groupe."
Bradley Wiggins (GBR/Sky), leader: "Le contre-la-montre (de jeudi, ndlr) est super important. Il y a la distance, c'est rare de faire des chronos de 53 kilomètres. Il y a les autres aussi, Tony Martin est là. On pourra voir la différence entre les garçons et les hommes. Ce sera le jour le plus important de la semaine, avec l'étape de Joux-Plane (samedi). L'équipe est super. Quel que soit l'état de forme, on n'est rien sans une équipe. Ce sont mes équipiers qui m'ont permis d'être dans ces dispositions. Sans eux, je ne suis rien. C'est un groupe très fort, très méticuleux aussi. On est probablement l'équipe la plus professionnelle au monde, à tous les niveaux."

Classement de la 3e étape

1. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY), les 167 km en 4h22:13.
2. Gerald Ciolek (GER/OPQ) m.t.
3. Borut Bozic (SLO/AST) m.t.
4. Roger Kluge (GER/SKS) m.t.
5. Murilo Fischer (BRA/GRM) m.t.
6. Tony Gallopin (FRA/RSH) m.t.
7. Davide Cimolai (ITA/LAM) m.t.
8. Michael Matthews (AUS/RAB) m.t.
9. Sébastien Hinault (FRA/ALM) m.t.
10. Jonathan Cantwell (AUS/SAX) m.t.
11. Nacer Bouhanni (FRA/FDJ) m.t.
12. Cyril Lemoine (FRA/SAU) m.t.

Classement général

1. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 13h07:55.
2. Cadel Evans (AUS/BMC) à 0:01.
3. Andriy Grivko (UKR/AST) 0:02.
4. Carlos Barredo (ESP/RAB) 0:02.
5. Tony Martin (GER/OPQ) 0:04.
6. Paul Martens (GER/RAB) 0:04.
7. Sylvain Chavanel (FRA/OPQ) 0:05.
8. Jérôme Coppel (FRA/SAU) 0:06.
9. Andrey Amador (CRC/MOV) 0:06.
10. Richie Porte (AUS/SKY) 0:07.
11. Rob Ruijgh (NED/VAC) 0:08.
12. David Millar (GBR/GRM) 0:09.
13. Luis Leon Sanchez (ESP/RAB) 0:09.
14. Bram Tankink (NED/RAB) 0:09.
15. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:09.
16. Michael Rogers (AUS/SKY) 0:09.
17. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 0:10.
18. Pieter Weening (NED/GEC) 0:11.
19. Tony Gallopin (FRA/RSH) 0:12.
20. Philippe Gilbert (BEL/BMC) 0:12.
21. Janez Brajkovic (SLO/AST) 0:14.
22. Rein Taaramae (EST/COF) 0:15.
23. Chris Froome (GBR/SKY) 0:15.
24. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 0:16.
...
31. Jelle Vanendert (BEL/LTB) 0:22.
34. Pierre Rolland (FRA/EUC) 0:26.
36. Juan Jose Cobo (ESP/MOV) 0:26.
45. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 0:35.
52. Denis Menchov (RUS/KAT) 0:40.
53. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:44.
84. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 2:11.
90. Simon Gerrans (AUS/GEC) 2:32.
118. Andy Schleck (LUX/RSH) 5:21.
120. Daniel Teklehaimanot (ERI/GEC) 5:23.
128. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST) 6:27.
167. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 26:24.
171. Daniel Martin (IRL/GRM) 28:01.
...