Le Norvégien Edvald Boasson Hagen
Le Norvégien Edvald Boasson Hagen | AFP - Lionel Bonaventure

Boasson Hagen était le plus fort

Publié le , modifié le

Le champion de Norvège Edvald Boasson Hagen (Sky) a remporté le Grand Prix de Plouay, comptant pour le World Tour, dimanche. Boasson Hagen, âgé de 25 ans, s'est détaché à 2 km de l'arrivée pour finalement s'imposer avec quelques centaines de mètres d'avance sur le Portugais Costa (Movistar), suivi du peloton.

Le champion de Norvège en titre, vainqueur d'étape sur le Tour de l'Algarve, Tirreno-Adriatico et le Critérium du Dauphiné en 2012, n'avait jusqu'à présent pas eu de succès dans les courses d'un jour cette saison, se classant cinquième de Gand-Welvegem puis de la Vattenfall Cyclassics, dimanche dernier à Hambourg.

Boasson Hagen, l'homme fort de fin de saison ?

A Plouay, il a réparé cette anomalie en s'extrayant du peloton pour aller avaler le Portugais Faria Da Costa, échappé dans le dernier passage de la côte de Ty Marrec, qui a éliminé les sprinteurs purs à 5 km de la ligne, avant de boucler en solitaire le dernier kilomètre. Davantage sprinteur au tout début de sa (jeune) carrière, il s'est donc cette fois imposé en puncheur après s'être fait oublier pendant toute la course, laissant son équipe rouler afin de revenir sur les échappés. "J'ai essayé de rester placé le mieux possible avant la fin, de contrôler la course avec l'aide de l'équipe. Celle-ci a fait du bon boulot pour rattraper les échappés et me permettre de gagner", a déclaré Boasson Hagen, vainqueur de Gand-Welvegem en 2009 et de la Vattenfall Cyclassics en 2011.

Egalement vainqueur de deux étapes de la Grande Boucle l'an dernier, il sera logiquement l'un des favoris des Mondiaux de Valkenburg (Pays-Bas), le 23 septembre. Les Français, en revanche, n'auront pas été en réussite malgré plusieurs tentatives d'échappées, dont celles dans le dernier tour de Thomas Voeckler, meilleur grimpeur et double vainqueur d'étape de la Grande Boucle 2012. La faute, selon certains d'entre eux, à un nouveau parcours rallongé (9 tours de 27 km), voulu par les organisateurs pour dynamiser la course, plaire aux télévisions, et éviter les arrivées au sprint.

Classement de la course:
1. Edvald Boasson Hangen (NOR/Sky), les 243 km en 5 h 55:28.
2. Rui Alberto Faria Da Costa (POR) à 5.
3. Heinrich Haussler (AUS) m.t.
4. Matthew Goss (AUS) m.t.
5. Jürgen Roelandts (BEL) m.t.
6. Marco Marcato (ITA) m.t.
7. Giacomo Nizzolo (ITA) m.t.
8. Borut Bozic (SLO) m.t.
9. Samuel Dumoulin (FRA) m.t.
10. Luca Paolini (ITA) m.t.
11. Daniele Pietropolli (ITA) m.t.
12. Simon Gerrans (AUS) m.t.
13. Ramon Sinkeldam (NED) m.t.
14. Mickaël Delage (FRA) m.t.
15. Fabian Wegmann (GER) m.t.
16. Francesco Gavazzi (ITA) m.t.
17. Manuele Mori (ITA) m.t.
18. Jens Keukeleire (BEL) m.t.
19. Geoffroy Lequatre (FRA) m.t.
20. Manuel Belletti (ITA) m.t.

AFP