benjamin thomas cyclisme omnium
Le Français Benjamin Thomas (en bleu) derrière le Japonais Shunsuke Imamura. | STR / AFP

Benjamin Thomas champion du monde de l'omnium

Publié le , modifié le

Le Français Benjamin Thomas a remporté l'omnium des championnats du monde de cyclisme sur piste à Hong Kong. Deuxième du classement général avant la course aux points, le coureur de l'Armée de Terre a fait la différence dans la dernière des quatre épreuves. Benjamin Thomas remporte sa deuxième médaille mondiale après l'argent en américaine l'année dernière.

Le Français Benjamin Thomas a été sacré champion du monde de l'omnium lors de la 4e journée des Mondiaux de cyclisme sur piste, samedi à Hong Kong, le premier titre de l'équipe de France durant ces Mondiaux-2017. Le jeune coureur (21 ans), déjà médaillé d'argent de l'américaine aux Mondiaux de l'an passé, a totalisé 149 pts à l'issue des quatre courses de l'épreuve - Scratch, Tempo Race, Élimination, Course aux points - pour décrocher le premier titre majeur de sa carrière.

Il devance le Néo-Zélandais Aaron Gate (147 points), champion du monde de la spécialité en 2013. L'Espagnol Albert Torres Barcelo (138 pts), qui était en tête du classement avant la dernière course, termine troisième. Le Français, de l'équipe cycliste de l'Armée de Terre, s'est accroché à ses chances de médaille tout au long de l'épreuve (deuxième du scratch, sixième de la course tempo et troisième de l'élimination) avant de finalement s'imposer au sprint devant Gate.

"Je n'aurais jamais imaginé être champion du monde, j'étais juste concentré sur ma course. J'ai donné le meilleur de moi-même et au final ça a payé", a déclaré Benjamin Thomas, champion de France de l'omnium en 2016 et qui succède au palmarès mondial au Colombien Fernando Gaviria. "C'est mon premier titre de champion du monde. Je l'avais été en juniors mais ça n'a pas grand chose à voir quand on voit le niveau ici", s'est réjouit le jeune français.

Revivez la victoire de Benjamin Thomas

Sur les quatre autres finales de la journée, les Russes se sont octroyés deux titres. Denis Dmitriev, abonné aux places d'honneur, a enfin remporté son premier titre dans l'épreuve de vitesse. En finale, le Russe, qui n'a perdu aucune manche de la compétition, n'a laissé aucune chance au Néerlandais Harri Lavreysen (2-0). Sa compatriote Daria Shmeleva, déjà sacrée sur la vitesse par équipes, a dominé l'épreuve du 500 m. Shmeleva l'a emporté avec un dixième d'avance sur l'Allemande Miriam Welte, tandis que la Russe Anastasiia Voinova, double championne du monde de la spécialité, a pris le bronze.

francetv sport @francetvsport