Grégory Baugé
Grégory Baugé | AFP

Baugé le roi déchu

Publié le , modifié le

Coup dur pour l'équipe de France sur piste et son joyau Grégory Baugé. Le Cristolien a été déchu de son titre de la vitesse aux Mondiaux sur piste en mars dernier à cause d'une suspension rétroactive pour manquement aux obligations de localisation du réglement antidopage. Par ricochet, cette suspension prive la France de son titre par équipes conquis par Baugé, Sireau et d'Almeida. Mais dans cette affaire, il semble que l'UCI ait changé la décision de la FFC.

Où a-t-il fauté ?
Selon le règlement international, trois problèmes sur une période de dix-huit mois liés à la localisation, soit absence à un contrôle (une fois dans le cas de Baugé) soit localisation imprécise (deux fois), équivalent à un contrôle positif et sont susceptibles pour le sportif concerné d'une sanction de l'ordre de deux ans de suspension.

C'est une drôle d'histoire qui éclate aujourd'hui. Coupable de trois avertissement pour défaut de localisation, Grégory Baugé est victime d'une "guéguerre" entre la FFC et l'UCI. Dans cette affaire, l'instance internationale a changé le verdict du conseil de discipline et aggravé la sanction. Via son avocat, Baugé le premier a contesté la déchéance de ses titres et la réinterprétation de la sanction de la FFC, qui ne demandait pas l'annulation des résultats, par l'UCI. Selon lui, "si l'UCI n'était pas d'accord avec la décision, elle pouvait faire appel devant le TAS. En attendant que le délai soit passé pour décider une modification partielle de la décision, elle s'octroie le droit de réinterpréter les textes, de se comporter comme si elle était toute-puissante", a tempêté l'avocat en évoquant l'hypothèse d'un téléguidage de l'UCI. Sur le défaut de localisation, Me Michel-Gabriel avance également une erreur. "On lui reproche d'avoir manqué à ses obligations administratives. Et celles-ci sont déjà contestables, quand on sait que l'une est due simplement au fait qu'il était malade ce jour-là". En ayant reçu cette communication fédérale après la date d'un possible recours devant le TAS, Grégory Baugé n'a plus que ses yeux pour pleurer ses médailles d'or perdues.

Si l'UCI a confirmé sa décision dans un communiqué, il n'en va pas de même du côté de la Fédération française de cyclisme qui confirme les affirmations de l'avocat du coureur. "La FFC enregistre l’acte unilatéral de l’Union Cycliste Internationale d’annuler les résultats et les titres obtenus individuellement et par équipe par Grégory Baugé à l’occasion des Championnats du Monde sur Piste à Apeldoorn 2011, allant ainsi à l’encontre de la décision prise par la Commission Nationale de Discipline", indique-t-elle dans un commuiniqué tout en s'interrogeant sur le méthode de l'UCI et le non respect du droit à un recours. La FFC accuse même l'UCI de "légèreté" dans la gestion du dossier. En effet, "le troisième avertissement a été notifié à Grégory Baugé en décembre 2010 et l’UCI n’a saisi la FFC, pour violation potentielle des règles relatives à la localisation, que le 30 septembre 2011, soit quasiment dix mois après." Du coup, au moment des Mondiaux, Baugé n'était ni suspendu, ni poursuivi. Les manquements du pistard étant administratifs, il n'y a aucune raison de le priver de ses titres. 

En attendant un nouveau rebondissement, la suspension est d'un an et a débuté le 23 décembre ...2010. Seule bonne nouvelle, le pistard français entraîné par Florian Rousseau pourra donc participer aux JO. Il devrait renouer avec la compétition dès février lors des Prémondiaux de Bordeaux. Le titre de la vitesse lors des Mondiaux 2011 d'Apeldoorn (Pays-Bas), disputés en mars dernier, revient par conséquent au Britannique Jason Kenny, qui avait été dominé en finale par Baugé. Dans l'épreuve de la vitesse par équipes, le déclassement du trio français victorieux profite à l'Allemagne (Enders, Levy, Nimke), déjà championne du monde en 2010. Pour l'instant.

Grégory Baugé en bref

Nom: Baugé
Prénom: Grégory
Date de naissance: 31 janvier 1985
Lieu de naissance: Maisons-Laffitte (Yvelines)
Taille: 1,81 m
Poids: 86 kg
Sport: cyclisme/piste
Entraîneur: Florian Rousseau (INSEP)
Palmarès
. Jeux Olympiques:
Vitesse par équipes: 2e (2008)
. Championnats du monde:
Vitesse par équipes: 1er (2006, 2007, 2008 et 2009 - déclassé en 2011), 2e
(2010)
Vitesse individuelle: 1er (2009 et 2010 - déclassé en 2011), 2e (2007), 4e
(2005)
. Championnats d'Europe:
Vitesse par équipes: 1er (2003, 2004, 2007), 2e (2006)
Vitesse individuelle: 1er (2007) 2e (2006), 3e (2005)
Keirin: 3e (2007)
. Championnats de France:
Vitesse individuelle: 1er (2007, 2009 et 2011)
Keirin: 1er (2007)