Bak s'impose, Casar passe tout près

Publié le , modifié le

Le Danois Lars Bak a remporté la 12e étape du Tour d'Italie, disputée sur 155 km entre Serraveza et Sestri Levante. Il a démarré avant le dernier kilomètre, pour devancer ses compagnons d'échappée, dont le Français Sandy Casar (2e de l'étape), désormais 3e du classement général, à 26" du leader, l'Espagnol Joaquin Rodriguez (Katusha), arrivé dans le peloton à 3'35".

Casar, longtemps maillot rose virtuel, est passé près de devenir le premier  Français à porter la tunique de leader depuis Laurent Jalabert en 1999. Le Français a tout de même fait un intéressant rapproché au classement général, récompensant le travail effectué durant une journée où il a été longtemps aux avants-postes, puisque dans cette courte étape reliant la Toscane à la Ligurie,  une échappée de neuf coureurs formée en deux temps (Bakelants, Casar, Amador,  Bak, Txurruka, Santaromita et Golas, puis Jackson Rodriguez et Keizer) s'est dégagée après une cinquantaine de kilomètres.  

Faute de recevoir de l'aide, l'équipe Katusha de Joaquim Rodriguez a laissé  filer l'écart, jusqu'à 7 minutes à 38 kilomètres de l'arrivée, avant que les  hommes de l'Italien Ivan Basso engagent la poursuite. Casar, le mieux placé du groupe au départ de Seravezza (37e à 4 min 01  sec), a relancé l'allure à plusieurs reprises dans la dernière montée, il a vu  l'écart se réduire jusqu'à moins de quatre minutes au sommet, situé à 11  kilomètres de l'arrivée. Dans le final, le Français (trois fois vainqueur d'étape au Tour de France)  a tenté de jouer la gagne. Mais il a dû laisser partir Bak, à 1800 mètres de la ligne. Très bon rouleur, le Danois de 32 ans, qui était pourtant en difficulté dans la dernière ascension, a bien géré la descente et a trouvé suffisamment de ressources pour aller chercher, pour la première fois de sa carrière, une étape du Giro.

Sur la ligne, Casar a réglé pour la deuxième place le Costaricien Andrey  Amador et le Belge Jan Bakelants, s'adjugeant au passage 12 secondes de bonifications. Ce qui lui permet d'atténuer la déception de n'avoir pas pu s'offrir la victoire d'étape, lui qui est habitué aux places d'honneur. Malgré tout, le puncheur de la FDJ n'a pas tout perdu puisqu'il se retrouve 3e du classement général à 26 secondes du leader Joaquin Rodriguez et à 9 secondes du Canadien Ryder Hesjedal.

Déclarations

Sandy Casar: "Cette étape, j'y pensais depuis le départ, je l'avais cochée depuis longtemps.  C'était le jour où je pouvais faire quelque chose. Je jouais la victoire d'étape. Je ne pouvais pas rouler à bloc car Santaromita m'aurait flingué, il n'était qu'à 15 secondes au classement.  Nous avons perdu notre avance quand la Liguigas a embrayé en tête du peloton.  C'est dommage mais je comprends, le final était dangereux et c'est leur job de  protéger leur leader.Cela s'est mal terminé pour cette étape. C'est une occasion qui ne  se représentera peut-être jamais. Après avoir connu beaucoup de problèmes de santé en début de saison, je me sens de mieux en mieux mais j'aurai sans doute du mal  en montagne"

Joaquim Rodriguez: "Ce n'était pas une étape facile, avec un départ à toute  allure. Nous avons travaillé longtemps pour contrôler l'écart sur l'échappée  mais, comme personne ne nous donnait un coup de main, nous avons laissé faire.  J'en ai parlé avec Valerio Piva (directeur sportif de Katusha). Perdre le  maillot ne fait plaisir à personne mais on ne pouvait pas user l'équipe dans une étape de ce genre. Nous ne nous attendions pas à ce que la Liquigas roule ainsi dans le final, ça nous a permis de garder le maillot rose. Ce Giro est très dur, le peloton est fatigué, on s'en rendra compte dans la dernière semaine."

Classement de la 12e étape

1. Lars Bak (Dan / Lotto)  3h58'55"  
2. Sandy Casar (Fra / FDJ)  à  11"
3. Andrey Amador (Costa Rica / Movistar)                      
4. Jan Bakelants (Bel / RadioShack)                          
5. Ivan Santaromita (Ita / BMC Racing)                    
6. Jackson Rodriguez (Ven / Androni Giocattoli)      
7. Amets Txurruka (Esp / Euskaltel)    
8. Martijn Keizer (P-B / Vacansoleil) à 43"  
9. Michal Golas (Pol / Omega Pharma - Quick-Step) à 48"  
10. Juan Antonio Flecha (Esp / Team Sky) à 3'34" 

Classement général

1. Joaquim Rodriguez (Esp / Katusha)  51h19'08"
2. Ryder Hesjedal (Can / Garmin) à 17"  
3. Sandy Casar (Fra / FDJ) à 26"  
4. Paolo Tiralongo (Ita / Astana) à 32"    
5. Ivan Santaromita (Ita / BMC Racing) à 49"  
6. Roman Kreuziger (Tch / Astana) à 52"  
7. Benat Intxausti (Esp / Movistar) à 52"                        
8. Ivan Basso (Ita / Liquigas) à 57"  
9. Damiano Caruso (Ita / Liquigas) à 1'02"    
10. Dario Cataldo (Ita / Omega Pharma - Quick-Step) à1'03"         

francetv sport @francetvsport