Astarloa Igor profil champion du monde 2004
L'Espagnol Igor Astarloa, champion du monde 2003 | AFP - Damien Meyer

Astarloa suspendu deux ans

Publié le , modifié le

Le coureur espagnol Igor Astarloa Askasibar a été suspendu deux ans pour violation du règlement antidopage par l'Union cycliste internationale et condamné à 35.000 euros d'amende. A 33 ans, champion du monde 2003, l'Ibère est suspendu à compter du 26 novembre, la suite de sa carrière étant donc particulièrement hypothétique compte-tenu de son âge.

Presque six mois après avoir ouvert une procédure disciplinaire à l'encontre de cinq coureurs, Igor Astarloa a eu la confirmation de sa suspension. Et c'est le passeport biologique qui est à l'origine de cette sanction. "L'UCI communique que suite à sa demande d'ouverture d'une procédure à l'encontre du coureur espagnol Igor Astarloa Askasibar pour violation du Règlement Antidopage sur la base de son passeport biologique, la Commission Disciplinaire de la Fédération Cycliste Espagnole (RFEC) a décidé de sanctionner ce coureur", indique un communiqué de l'UCI. Deux ans de suspension à compter du 26 novembre 2010, 35 000 euros d'amende, voilà la punition qui pourrait bien valoir une fin de carrière anticipée à l'ancien vainqueur de la Flèche Wallonne.

"Cela fait six mois que les experts travaillent dessus", expliquait en juin Anne Gripper, responsable de l'antidopage au sein de l'UCI. Nous nous attendons à ouvrir de nouvelles procédures. C'est un procédé continu. Nous estimons que notre système marche. Chaque semaine, des experts passent des dossiers en revue. Dès que nous obtiendrons les preuves qu'il y a eu pratique dopante, nous agirons." C'est désormais fait. A 33 ans, le champion du monde 2003 avait été écarté par son équipe Milram, suite à un contrôle interne, et a rebondi cette saison dans la formation Amica Chips, qui évolue en 2e division mais se trouve en proie à de grosses difficultés financières. Cette suspension d'Astarloa ne devrait pas arranger les affaires de cette petite équipe.