Andy Schleck
Andy Schleck | ©NICOLAS BOUVY/EPA/MAXPPP

Andy Schleck abandonne sur Paris-Nice

Publié le , modifié le

Le Luxembourgeois Andy Schleck, victime d'une gastro-entérite, a été contraint à l'abandon avant la troisième étape de Paris-Nice. Le directeur sportif de la formation RadioShack, Alain Gallopin, a précisé que le coureur ne se sentait déjà pas bien lundi matin au départ de la deuxième étape, qu'il a finie avec 11 minutes de retard sur les premiers. Si ses ambitions étaient limitées dans cette épreuve, il devait aider son frère Frank et Andreas Klöden à bien figurer.

Ce n'est pas un candidat à la victoire qui s'en va. Mais c'est un grand nom qui s'arrête avant même la 3e étape. Vainqueur du Tour de France 2010 sur tapis vert, Andy Schleck a axé toute sa préparation sur l'échéance de la Grande Boucle 2012. Le Paris-Nice n'était donc, comme le Tour d'Oman en février, qu'une mise en jambes pour lui. Mais une gastro-entérite l'a mis sur le flanc, le renvoyant à plus de 11 minutes de Tom Bonnen, vainqueur au sprint de la 2e étape. Inutile de prolonger la souffrance, sa formation RadioShack l'a renvoyé chez lui."Il a terminé mais au prix de gros efforts. Ce (mardi) matin, Andy se sentait mieux mais dans le bus, il a ressenti des maux de ventre et il avait de la température. C'est pour cela que nous avons décidé qu'il ne prendrait pas le départ", a indiqué dans un communiqué Alain Gallopin, son directeur sportif. "Je voulais vraiment essayer, mais contre la maladie on ne peut pas faire grand-chose", a précisé le coureur.

Son frère Frank perd donc un coéquipier précieux, lui qui ambitionne de remporter enfin cette course par étapes, lui qui a fini cinq fois dans les 10 premiers et qui était 2e en 2009. L'aîné des frères devra se reposer un peu plus sur Andreas Klöden et Maxime Monfort, deux homems capables de l'accompagner dans les bagarres en montagne.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze