Michael Albasini (HTC)
Michael Albasini (HTC) | AFP - JAIME REINA

Albasini, un Suisse pressé

Publié le , modifié le

Le Suisse Michael Albasini (HTC) a remporté la 13e étape de la Vuelta entre Sarria et Ponferrada en réglant un groupe d'échappés au sprint. Parmi ceux-ci, David Moncoutié, qui en a profité pour prendre la tête au classement du meilleur grimpeur. Au général, Bradley Wiggins est toujours en rouge mais Vicenzo Nibali, grâce aux bonifications, est désormais le dauphin du Britannique.

Heureuse équipe HTC. Quand la tête de proue, Mark Cavendish, n'est plus là, il y a toujours d'autres coureurs pour prendre la relève et assurer la victoire, la plupart du temps au sprint. Cette fois c'est Michael Albasini qui a fait triompher les couleurs de la formation américaine en se montrant le plus véloce d'un groupe d'échappés et en devançant sur la ligne l'Italien Eros Capecchi  (Liquigas) et l'Espagnol Daniel Moreno (Katusha). Après plusieurs tentatives, un groupe de fuyards parvenait à fausser compagnie au peloton cadenassé par les Sky de Wiggins. Moncoutié (Cofidis), Roche (AG2R), Nieve, Verdugo, Txurruka (Euskaltel), Capecchi (Liquigas), Albasini (HTC), De la Fuente, Sastre (Geox), Seeldrayers (Quick Step), Lopez Garcia, Madrazo (Movistar), Sorensen (Saxo), Bakelandts, Keisen (Omega), Losada (Katusha) et Zaugg (Leopard) ne seront jamais repris par la meute.

"Je savais que si je passais le dernier col (celui de Lumeras, 3éme catégorie) avec le groupe d'échappés, j'aurais mes chances. Dans les derniers kilomètres, j'étais optimiste, parce que je savais que j'avais un bon finish", a déclaré après la course Albasini, 30 ans, spécialiste des courses d'un jour. "Cette victoire est la preuve que nous avons quantité de bons coureurs au sein de l'équipe. L'année prochaine, HTC s'arrête, mais nombre d'entre nous avons déjà des contacts dans d'autres équipes", continuait le vainqueur du jour.

Vainqueur il y a deux jours, Moncoutié n'aura pas fait la passe de deux mais le Français de la Cofidis a rempli le contrat qu'il s'était fixé, à savoir s'emparer du maillot du meilleur grimpeur. L'étape du jour s'y prêtait avec pas moins de cinq ascensions au programme, dont deux classées en première catégorie. Toujours bien placé aux sommets, le Lotois prenait le meilleur sur son rival italien Matteo Montaguti, désormais relégué à douze points du coureur tricolore. Samedi, la 14e étape entre Astorga et La Farrapona/Lagos de Somiedo (175,8  km) devrait à nouveau voir les grimpeurs entrer en action, avec une autre  arrivée en altitude à l'issue d'un col hors-catégorie.

Le classement général :

1. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 51h14:59.
2. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) à 0:04.
3. Chris Froome (GBR/SKY) 0:07.
4. Fredrik Kessiakoff (SWE/AST) 0:09.
5. Jakob Fuglsang (DEN/LEO) 0:19.
6. Bauke Mollema (NED/RAB) 0:36.
7. Maxime Monfort (BEL/LEO) 1:04.
8. Juan Jose Cobo (ESP/GEO) 1:27.
9. Daniel Moreno (ESP/KAT) 1:52.
10. Haimar Zubeldia (ESP/RSH) 1:53.
11. Janez Brajkovic (SLO/RSH) 2:00.
12. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) 2:01.
13. Chris Anker Sörensen (DEN/SAX) 2:14.
14. Nicolas Roche (EIR/ALM) 2:15.
15. Marzio Bruseghin (ITA/MOV) 2:22.
...
17. Denis Menchov (RUS/GEO) 2:56.
21. Tiago Machado (POR/RSH) 4:06.
24. David Moncoutié (FRA/COF) 5:16.
25. Carlos Sastre (ESP/GEO) 5:31.
31. Sylvain Chavanel (FRA/QST) 15:03.
45. Vladimir Karpets (RUS/KAT) 36:19.
55. David De la Fuente (ESP/GEO) 52:45.
109. Andreï Kashechkin (KAZ/AST) 1h47:26.
111. Stuart O'Grady (AUS/LEO) 1h50:00.
117. Alessandro Petacchi (ITA/LAM) 1h53:35.
127. Peter Sagan (SVK/LIQ) 2h01:21.
147. Tom Boonen (BEL/QST) 2h23:35.
149. Fabian Cancellara (SUI/LEO) 2h24:22.