Albasini
Michael Albasini a signé un succès de prestige, lors de la 4e étape de Paris-Nice | Maxppp

Albasini remporte la 4e étape de Paris-Nice

Publié le , modifié le

La quatrième étape de Paris-Nice entre Brioude et Saint-Vallier (199,5 km) est revenue au Suisse Michael Albasini. Le coureur de la Orica a réglé le peloton au sprint. Au général, l'Américain Andrew Talansky (Garmin-Sharp) conserve la tête grâce à sa sixième place. Romain Bardet (AG2R) est septième. Sylvain Chavanel pointe à la 4e place du classement général, à seulement 4 secondes du leader.

Michael Albasini était  tout simplement intouchable. A peine émoussé par le parcours accidenté de cette 4e étape, traversant l'Auvergne et la vallée du Rhône sur près de 200 km, le Suisse de 32 ans a réglé le sprint final avec une aisance saisissante. Surpuissant sur ses cales, le coureur de la Orica a distancé ses plus proches rivaux, le Kazakh Maxim Iglinskiy et le Slovaque Peter Velits de plusieurs longueurs. De quoi rendre le vainqueur du jour extatique, satisfait d'avoir su gérer les difficultés de l'étape : "Je ne savais pas trop quel était mon état  de force en commençant Paris-Nice. Je n'avais pas couru depuis Majorque (début  février). La course s'est bien passée,  je n'ai perdu du temps que dans le final de l'étape de mercredi. Aujourd'hui,  j'ai souffert dans les bosses mais j'ai pu garder le contact.

Vainqueur la veille (mercredi) et leader du classement général, l'Américain Andrew Talansky (Garmin-Sharp) a cette fois terminé sixième de cette arrivée massive. Encore une fois placé, le jeune Auvergnat Romain Bardet (AG2R) continue sa belle série avec une septième place. Sylvain Chavanel pointe à la 4e place du classement général, à seulement 4 secondes du leader.

Voeckler et Chavanel, animateurs de l'étape

Encore une fois sur cette édition de Paris-Nice, c'est au sprint que la décision s'est faite. Pourtant, plusieurs coureurs étaient bien décidés à éviter ce concours de vitesse sur la ligne d'arrivée. Parmi eux, Thomas Voeckler (Europcar) a animé l'échappée du jour, lancée dès le 20e km de l'étape.  A ses côtés se sont relayés Hubert Dupont, le Belge Gianni Meersman et le Suisse Johan Tschopp. Les quatre hommes ont finalement été repris à 15 km de l'arrivée. Dans les derniers hectomètres de la course, Sylvain Chavanel (Omega-Pharma) a essayé lui aussi de tirer son épingle du jeu pour grapiller quelques secondes au général. Sans plus de succès. Il était écrit que cette étape n'échapperait pas à une arrivée massive.

Vendredi, la 5e étape, longue de 176 kilomètres entre Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse) et la Montagne de Lure, la principale ascension de la semaine (13,8 km à 6,6 %), promet des étincelles. La différence pour le classement général pourrait se faire là.

Revivez le dernier kilomètre de la 4e étape de Paris-Nice

Voir la video

Classement de la 4e étape 

1. Michael Albasini (SUI/Orica), les 199,5 km en 4 h 55:41.
2. Maxim Iglinsky (KAZ/AST)         m.t.
3. Peter Velits (SVK/OPQ)             m.t.
4. Enrico Gasparotto (ITA/AST)    m.t.
5. Diego Ulissi (ITA/LAM)              m.t.
6. Andrew Talansky (USA/GRM)   m.t.
7. Romain Bardet (FRA/ALM)        m.t.
8. Jens Keukeleire (BEL/ORI)       m.t.
9. Andreas Klöden (GER/RSH)     m.t.
10. Xavier Florencio (ESP/KAT)     m.t.
11. Arnold Jeannesson (FRA/FDJ)   m.t.
12. Tejay Van Garderen (USA/BMC) m.t.
    ...
17. Jean-Christophe Péraud (FRA/ALM)   m.t.
18. Sylvain Chavanel (FRA/OPQ)                m.t.
19. Richie Porte (AUS/SKY)                         m.t.