La présentation de l'équipe AG2R La Mondiale
La présentation de l'équipe AG2R La Mondiale | NICOLAS GOTZ/WORLDPICTURES/MAXPP TEAMSHOOT

AG2R La Mondiale : objectif victoires !

Publié le , modifié le

Le collectif oui mais pas seulement. Présent dans le haut des classements par équipes sur les grands tours, AG2R La Mondiale vise mieux et surtout plus. Avec seulement six succès glanés en 2011, la formation de Vincent Lavenu n'a pas assez concrétisé. A l'aube de cette nouvelle saison, l'objectif est simple : scorer dès que ce sera possible. Dans cette optique, AG2R a recruté des "winners" avec Jimmy Casper, Manuel Belletti et Grégor Gazvoda.

Ces trois-là ne sont pas forcément des ténors du cyclisme mondial mais ils ont remporté douze courses sur les douze derniers mois. 

Parole aux sprinteurs

Gadret 4e du dernier Giro. Péraud 10e sur le Tour. AG2R joue souvent placé et fait partie des équipes qui comptent en altitude. C'est dans la plaine que les choses se corsent. "Nous avons un collectif intéressant mais il y a seulement six victoires au bout en 2011, explique le manageur général Vincent Lavenu. On a donc recruté en fonction de ça avec également la volonté de s'ouvrir aux frontières." Pour la finition, l'équipe savoyarde, qui fête ses 20 ans d'existence, compte beaucoup sur le sprinteur français Jimmy Casper. Avec 61 victoires en professionnel, le Nordiste aura son mot à dire. "C'est ma 15e année pro et les seules années où je n'ai pas gagné étaient en 1998 (année de ses débuts) et 2000. Après, tous les ans, j'ai gagné au minimum trois courses. Je pense que je suis une assurance victoire pour AG2R", clame Casper. L'attente est forte mais le sprinteur de 33 ans a l'habitude. "C'est comme ça depuis mes débuts, on vit avec. L'équipe me fait confiance. C'est moi qui me met la pression pour bien faire. Je suis orgueilleux et je veux gagner rapidement pour donner des regrets à certains" (Casper n'a pas été conservé par Saur-Sojasun). Ses débuts sont programmés en Argentine où il espère peaufiner son entente avec Sébastien Hinault et accrocher ses premiers succès.

Gadret, un Giro et c'est tout

Avant l'embellie Voeckler sur le Tour de France, John Gadret avait le premier redonné des couleurs au cyclisme français sur un grand tour. 4e du Giro avec une victoire d'étape en bonus, le Champenois avait frappé fort. Revenu fatigué sur le Tour de France, il avait fini par jeter l'éponge à mi-parcours. En 2012, Gadret continuera sur sa lancée en Italie avec l'espoir de grappiller une place synonyme de podium. En revanche, il laissera sa place sur la grande boucle où Péraud et Roche seront les leaders naturels de l'équipe. 10e pour sa première participation, Péraud veut remettre ça même s'il a également en tête un retour en VTT. Le vice-champion olympique de Pékin caresse le doux rêve de revenir dans le circuit pour disputer les JO de Londres. Avec la bénédiction du patron. Au rayon nouveauté, AG2R poursuit son ouverture vers des pays émergents. C'est ainsi que l'Iranien Amir Zargari est parvenu à sortir de son pays pour tenter l'aventure pro. Un "pari" pour l'homme comme pour l'équipe. En 1992, Vincent Lavenu avait eu le génie de signer l'Estonien Jan Kirsipuu. Un pari gagné avec plus de 130 victoires dans sa carrière. A 31 ans, Zargari sait quel modèle choisir.

Restent: Julien Bérard, Guillaume Bonnafond, Maxime Bouet, Mickaël Chérel, Hubert Dupont, John Gadret, Sébastien Hinault, Steve Houanard, Blel Kadri, Romain Lemarchand, Sébastien Minard, Lloyd Mondory, Jean-Christophe Péraud, Mathieu Perget, Anthony Ravard et Christophe Riblon (tous FRA), Martin Elmiger (SUI), Ben Gastauer (LUX), Kristof Goddaert (BEL), Matteo Montaguti et Rinaldo Nocentini (ITA), Nicolas Roche (IRL)
Partent: Dimitri Champion (FRA), Cyril Dessel (FRA), Yuriy Krivtsov (FRA), David Le Lay (FRA), Julien Loubet (FRA)
Arrivent: Romain Bardet (FRA), Manuel Belletti (ITA), Jimmy Casper (FRA), Gregor Gazvoda (SVQ), Sylvain Georges (FRA), Boris Shpilevskiy (RUS), Amir Zargari (IRN)

Xavier Richard @littletwitman