Carlos Betancur
Carlos Betancur était au sommet de son art sur le Paris-Nice 2014 | DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA/AFP

Ag2r et Betancur, c'est terminé

Publié le , modifié le

La formation Ag2r-La Mondiale a annoncé via un communiqué la fin de la collaboration d'un commun accord entre l'équipe et Carlos Betancur. Sous contrat jusqu'en 2016, le Colombien est désormais libre de trouver une nouvelle formation.

Le feuilleton Carlos Betancur chez Ag2R est terminé. Pour de bon puisque la formation de Vincent Lavenu et le coureur colombien ont mis fin à leur collaboration à la date du 20 août 2015. Betancur avait rejoint la formation française en 2013 et avait brillé dès sa première saison en remportant le classement du meilleur jeune du Tour d'Italie (5e au général final) tout en multipliant les places d'honneurs (3e de la Flèche Wallonne, 4e de Liège-Bastogne-Liège ou encore 7e du Tour du Pays Basque). Cette saison exceptionnelle avait été suivie d'un début d'année 2014 non moins parfait avec des succès sur le Tour du Haut-Var et sur Paris-Nice, sa plus belle victoire en carrière. Mais depuis, Carlos Betancur est une énigme.

Une énigme depuis un an et demi

"Après plusieurs mois au cours desquelles nous n’avons pas trouvé les clés pour accompagner Carlos Betancur pour retrouver le niveau qui lui avait permis de remporter Paris-Nice en 2014, nous avons décidé, en concertation avec le coureur, de mettre un terme à notre collaboration", a expliqué Vincent Lavenu, le manager de l'équipe Ag2r-La Mondiale. En effet, depuis le printemps 2014, Carlos Betancur ne se ressemble plus tellement à un coureur cycliste, son poids étant souvent mis en cause.

Prévu sur le Tour de France 2014, Betancur avait disparu pendant de longues semaines en Colombie sans donner de nouvelles à son équipe. Les dirigeants d'Ag2r ont longtemps cru pouvoir le remettre dans le bon chemin, sans succès. "Nous sommes parvenus au constat que je dois changer d’horizon pour poursuivre ma carrière et je suis heureux que nous ayons pu trouver un accord afin de me relancer sous d’autres couleurs", a précisé le Colombien de 25 ans. Un talent pareil ne devrait pas rester longtemps sur le marché bien que sa signature comporte des risques.