Tour 2010 Riblon 14e
AG2R sera en D1 l'an prochain | AFP - LIONEL BONAVENTURE

AG2R en D1, Cofidis relégué

Publié le , modifié le

Malgré une belle saison des équipes françaises couronnées par quelques succès, seule la formation AG2R-La Mondiale a été reçue en Première Division par l'UCI. En course pour l'un des derniers billets, Cofidis a été recalé en Continental Pro (2e division) où il rejoint notamment Europcar, la FDJ et Saur-Sojasun les Espagnols de Geox. Sachant que seules les 18 équipes de D1 sont qualifiées d'office pour les grands tours, la guerre des invitations sera terrible.

Crédit en ligne ou pas sur le maillot, on ne prête qu'aux riches dans le cyclisme. Sans coureur à gros points dans la prochaine équipe (le classement est établi avec les points des 15 premiers coureurs de l'effectif de l'année suivante), il était presque impossible d'intégrer la Première Division pour 2011. Après la FDJ et Europcar, c'est Cofidis qui vient de s'en apercevoir avec la révélation de la liste des 18 équipes admises en première division. Du même coup, c'est une qualification automatique (avec obligation de participation) aux principales épreuves du calendrier qui s'envole. Cela ne semble pas poser de problème aux principales équipes françaises qui peuvent ainsi réduire leur budget et cibler leurs épreuves. Mais le cyclisme est ainsi fait qu'il cristallise surtout l'attention du grand public au mois de juillet. Ne pas avoir l'assurance de disputer la Grande Boucle, une sacré cailloux dans le dérailleur des équipes françaises. Pour le Tour de France 2011, rien n'est encore signé entre ASO et l'UCI mais on se dirige vers les mêmes accords qu'avec les autres compétitions. Il restera alors quatre cartes d'invitation auxquelles devraient prétendre notamment Geox et les formations françaises de deuxième division (entre autres, Cofidis, Europcar, FDJ et Saur-Sojasun). Autant dire que les six premiers mois de l'année seront décisif pour séduire Christian Prudhomme. Chez AG2R, la pression ne sera pas loin d'être aussi forte car, suivant les nouvelles dispositions réglementaires mises en place par l'UCI, une équipe ProTeam disposant d'une licence en cours gardera sa place en première division si elle figure parmi les 15 premières de l'évaluation sportive et si elle satisfait toujours aux autres critères (éthique et financier notamment). Ethique et résultat, la France du mal à concilier.

Les 18 équipes de première division

Etats-Unis: Garmin-Cervélo, RadioShack, HTC
Belgique: Omega Pharma, Quick Step
Espagne: Euskaltel, Movistar
Italie: Lampre, Liquigas
Pays-Bas: Rabobank, Vacansoleil
Danemark: Saxo Bank
France: AG2R-La Mondiale
Grande-Bretagne: Sky
Kazakhstan: Astana
Luxembourg: Luxembourg Pro Cycling
Russie: Katusha
Suisse: BMC