Affaire Offredo: un "mauvais procès", proteste l'UNCP

Publié le

L'Union nationale des cyclistes professionnels (UNCP) a qualifié de "mauvais procès" et de "sanction complètement disproportionnée" la suspension d'un an infligée à Yoann Offredo, pour trois manquements à la localisation en matière antidopage. L'UNCP déclare avoir pris connaissance "avec une grande amertume" de la décision de la commission de discipline de la Fédération française de cyclisme: "Yoann Offredo trouve sanctionné comme un tricheur qu'il n'est pas".