Affaire Armstrong: l'UCI toujours dans l'attente de la décision de l'Usada

Publié le , modifié le

L'Union cycliste  internationale (UCI) est toujours dans l'attente de la décision de l'agence  antidopage américaine (Usada) sanctionnant Lance Armstrong, a-t-on appris  samedi auprès de son président Pat McQuaid. La fédération internationale a écrit voici une dizaine de jours à l'agence  américaine afin de lui demander la décision motivée et le dossier complet  concernant le septuple vainqueur du Tour de France (1999 à 2005), convaincu de  dopage selon l'Usada.

"Le dossier que l'Usada a certainement préparé permettra de clarifier les  points encore ouverts dans cette affaire", a déclaré Pat McQuaid en citant,  parmi ces points, les questions de la juridiction et de la prescription. "Sauf problème majeur, l'UCI n'a pas l'intention d'aller en appel (devant  le Tribunal arbitral du sport) mais on a besoin de vérifier", a ajouté le  président de la Fédération internationale. L'agence américaine a radié à vie, le 24 août dernier, le Texan et a  invalidé tous ses résultats depuis le 1er août 1998, entre autres ses sept  succès dans la Grande Boucle. Mais, la compétence de l'Usada se limitant au territoire américain, il  revient à l'UCI de prononcer une sanction hors du cadre national et donc de  priver Armstrong de ses victoires obtenues en Europe.

Mathieu Baratas