Adriano Malori
Adriano Malori. | Bryn Lennon / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Adriano Malori placé dans le coma suite à une chute

Publié le , modifié le

Le spécialiste du contre-la-montre Adriano Malori a été plongé dans un coma artificiel après une lourde chute sur la cinquième étape du Tour de San Luis.

Cruel début de saison pour le peloton cycliste. Ce samedi, six coureurs de Giant Alpecin ont été percutés en Espagne par une voiture qui roulait en contre-sens. Les leaders Warren Barguil et John Degenkolb ont été touchés. Les routes ne sont pas fermées à la circulation pendant les stages qu'ont l'habitude de faire les équipes professionnelles en début d'année, ce qui rajoute une part de dangerosité à ce sport où la seule protection du coureur se limite au seul port du casque. 

Ce samedi, un autre coureur a été gravement touché par une chute. Adriano Malori, vice-champion du monde du contre-la-montre en septembre dernier à Richmond, est lourdement tombé lors de la cinquième étape du Tour de San Luis. Le rouleur de la Movistar a été le plus touché par cette chute collective, survenue à 25 kilomètres de l'arrivée. Il a été placé dans le coma, à l'hôpital de San Luis. "On peut seulement attendre. Pour le moment, il a été placé dans le coma. Il n’y a pas de sérieuses lésions, mais un choc à la tête reste un choc à la tête", a confié le médecin de la Movistar Jesus Hoyos, d'après le site internet Tuttobiciweb.

Cette lourde chute n'est pas sans rappeler celle de Kris Boeckmans (Lotto-Soudal), lors de la dernière Vuelta. Le coureur belge avait en effet lourdement chuté au cours de la 7e étape. Souffrant d'un traumatisme crânien, de plusieurs fractures au visage, de trois côtes cassées et d'une hémorragie au niveau pulmonaire, il avait lui aussi été placé dans un coma artificiel.