4 jours de Dunkerque: Démare intouchable

4 jours de Dunkerque: Démare intouchable

Publié le , modifié le

Sous une pluie battante, Arnaud Démare a survolé le sprint final au terme de la 2e étape des Quatre jours de Dunkerque entre Hazebrouck et Orchies (167 km). Le sprinteur de la FDJ.fr a surgi à 500 mètres de la ligne et laissé quatre vélos d'écart avec son dauphin Jonas Ahlstrand et le Belge Van Asbroeck. Démare conforte ainsi son maillot rose de leader.

Les Quatre jours de Dunkerque sont sa chose. Vainqueur de l'épreuve l'année passée, avec trois victoires d'étapes à la clé, Arnaud Démare en compte déjà deux en autant d'arrivée sur cette édition 2014 et domine le classement général, 16 secondes devant le Belge Van Asbroeck. La veille, le sprinteur français avait fini comme une fusée pour coiffer ses adversaires malgré sa position inconfortable sous la flamme rouge. Aujourd'hui, ce sont la pluie, les attaques incessantes et les chutes qui auraient pu avoir raison du coureur FDJ.fr.

Bien protégé par ses équipiers Offredo et Delage notamment, le jeune pur sang de 22 ans ne s'est pas laissé piéger, laissant parler sa pointe de vitesse dans les 500 derniers mètres pour supplanter le Belge Cammaerts parti seul devant dans le final. "Ce n'était pas évident avec la pluie, ça cassait de partout, c'était difficile, confiait le vainqueur du jour au micro d'Eurosport à l'arrivée. C'était dur de maintenir la pression parce que ça attaquait de partout et il y avait du vent. Mais on a su bien contrôler avec toute l'équipe. Et Yoann (Offredo) et Micka (Delage) ont bien roulé dans le final."

Chavanel à l'offensive

Les vingt derniers kilomètres pour arriver à Orchies ont donne lieu à de nombreuses attaques. Déjà offensif la veille, Sylvain Chavanel a tenté de s'échapper à deux reprises. A 20 km de l'arrivée, il rejoignait les fuyards Cammaerts et Rickaert parti 30 bornes plus tôt. Le Français Sénéchal rejoignait ce trio finalement rejoint quelques minutes plus tard par une dizaine de coureurs, la faute à une chute dans le peloton. Démare faisant partie de ce petit paquet, tout le monde se regardait et les retardataires revenaient. Sur un secteur pavé à 8 km du terme, Delfosse, Ghyselink et declercq tentaient vainement leur chance, tout comme leur compatriote Cammaerts à 3 km de la ligne. Ce dernier mourait à 500 mètres de la ligne, aspiré par le dragster Démare.

Demain, le profil accidenté de la 3e étape devrait calmer les ardeurs du Français. Mais dès que la route redeviendra plate, il retrouvera le costume d'homme à battre. Pour le moment, ni les conditions climatiques dantesques, ni les stratégies peu élaborées de ses adversaires ne lui ont fait courber l'échine.

Classement de la 2e étape:
    1. Arnaud Démare (FRA/FDJ), les 166,9 km en 4h01:09 (moyenne: 41,612 km/h)
    2. Jonas Ahlstrand (SWE/GIA) m.t.
    3. Tom Van Asbroeck (BEL/TSV) m.t.
    4. Sascha Weber (GER/VER) m.t.
    5. Pieter Jacobs (BEL/TSV) m.t.

Classement général (après deux des cinq étapes):
    1. Arnaud Démare (FRA/FDJ) 7h50:21
    2. Tom Van Asbroeck (BEL/TSV) à 16.
    3. Pieter Jacobs (BEL/TSV) à 17.
    4. Yannick Martinez (FRA/EUC) à 21.
    5. Sébastien Delfosse (BEL/WBC) à 21.

Jerome Carrere