Autriche Hinstertoder Didier Cuche 022011
Le Suisse Didier Cuche en action | AFP - Joe Klamar

Cuche vainqueur d'une descente au sprint

Publié le , modifié le

Le Suisse Didier Cuche a remporté samedi la descente de Coupe du monde de Garmisch-Partenkirchen sur une piste raccourcie, devant le Canadien Erik Guay et l'Autrichien Hannes Reichelt, une semaine après sa victoire à Kitzbühel dans des conditions semblables. Le Suisse de 37 ans, en tournée d'adieu avant sa retraite en mars, s'offre ainsi sa 20e victoire et sa troisième en descente de l'hiver.

Le Suisse prend au passage une petite revanche sur Guay, qui lui avait  soufflé la médaille d'or de descente aux Mondiaux dans la station bavaroise  l'an dernier, et remet la main sur le dossard rouge de leader de la discipline  aux dépens de son compatriote Beat Feuz, seulement 23e.

Comme à Kitzbühel, le brouillard avait poussé les organisateurs à abaisser  le départ au niveau du super-G, de quoi dénaturer grandement la course, réduite  ainsi de 50 secondes. Véritable champion des courses au sprint, le poids-lourd suisse a fait  parler son art de la vitesse en s'imposant en 1 min 09 10/100e, avec 27/100e  d'avance sur Guay. Malgré une grosse faute sur le haut du parcours, qui lui a  probablement coûté la victoire, le Québécois poursuit sa série de podiums dans  sa station fétiche.

Sanctionné par un dossard très élevé (46) pour s'être pointé en retard au  tirage la veille, l'Américain Bode Miller n'a pas pu faire d'étincelles. Les Français Johan Clarey et Adrien Théaux ont pris respectivement les 7e  et 9e place, finissant dans le Top-10 comme à Kitzbühel.

 Didier Cuche  (SUI/vainqueur): "Une fois encore, on m'avait préparé des bons skis. Et quand  c'est le cas et que je skie vite, c'est du plaisir! C'était mieux de raccourcir  la course et de partir à l'heure. Pour notre sport, c'est très bien et c'est  bon pour les spectateurs. Mon grand rêve c'est de prendre le globe de descente  pour ma dernière saison. (une pétition signée par d'autres coureurs pour qu'il  reste) C'est un gros compliment. Reste à savoir si c'est honnête ou pas... Mais  je ne reviendrai pas sur ma décision!"

 Erik Guay (CAN/2e): "Si quelqu'un pouvait me battre, c'est bien Didier  Cuche. Je suis content tout de même car j'ai commis une faute à mi-parcours.  C'est une descente si courte que j'ai pensé que c'était fini mais j'ai pris des  risques et réussi à refaire mon retard. J'étais même surpris de mon temps dans  l'aire d'arrivée."

Le classement de la descente

1. Didier Cuche (SUI) 1:09.10
2. Erik Guay (CAN) 1:09.37
3. Hannes Reichelt (AUT) 1:09.40
4. Christof Innerhofer (ITA) 1:09.49
  . Andrej Sporn (SLO) 1:09.49
6. Dominik Paris (ITA) 1:09.53
7. Johan Clarey (FRA) 1:09.54
8. Klaus Kroell (AUT) 1:09.60
9. Adrien Théaux (FRA) 1:09.65
10. Joachim Puchner (AUT) 1:09.71
    . Patrick Kueng (SUI) 1:09.71
12. Jan Hudec (CAN) 1:09.74
13. Peter Fill (ITA) 1:09.83
14. Marc Gisin (SUI) 1:09.85
15. Guillermo Fayed (FRA) 1:09.87
    . Max Franz (AUT) 1:09.87