Les jeux vidéos de février
Gros plan sur les sorties du début de l'année 2013 | DR

Crysis, Dead Space, Alien et Metal Gear, âmes sensibles s’abstenir

Publié le , modifié le

Le printemps s'annonce chaud autour des consoles. Depuis février, plusieurs titres ont mis vos manettes à feu et à sang. Petite revue d'effectif 100 % hémoglobine.

Dead Space 3

Isaac Clarke doit être né sous une mauvaise étoile. Même reclus afin d’échapper au gouvernement et aux unitologues, il n’arrive pas à être tranquille. Quand Norton et son escouade l’informe que son ami Elie ne donne plus signe de vie après une mission sur Tau Volantis, l’ingénieur décide de voler à son secours. Le scénario n'est peut-être pas des plus originaux mais ça reste diablement efficace. Vous évoluez dans un univers glacial et spacial prompt à vous …glacer le sang. La ficelle est connue mais les rebondissements à grands renforts de bruitage fonctionnent toujours. S'il est parfois pénible d'aller se refaire le plein d'armes à la boutique et de créer vos munitions avec les matériaux récupérés, l'évolution du jeu est assez linéaire. En même temps, sans votre arsenal, vous êtes juste …mort. Et dans un délai assez court. Les combats contre les Nécromorphes et les soldats sont plutôt costauds car ça canarde dans tous les coins. C'en est parfois un peu confus mais si vous réussissez, vous pourrez vous mesurer au fameux boss. A noter que vous pouvez avancer en mode coopératif en mode online. C'est toujours plus sympa de frissonner à deux…

Dead Space 3 est un jeu Electronic Arts (PEGI 18)
Disponible sur Xbox 360 (version testée), PS3 et PC

Metal Gear Rising : Revengeance

Depuis la sortie de Metal Gear Solid 4, les fans attendaient ce spin-off de la saga. Le développeur PlatiniumGames n'a pas failli en proposant un titre dans l'esprit des précédents Metal Gear. Ça tient déjà au héros Raiden, engagé dans une lutte sans merci contre les Desperado, des mercenaires qui enlèvent et assassinent des hommes d'état. Bourrés de clin d'œil à la série, ce "Revengeance" a tout pour séduire son public et un nouveau. Salué par de nombreux médias spécialisés, il cartonne avec ses graphismes léchés, son rythme endiablé et son gameplay frôlant la perfection. Plus d'hésitation pour réaliser des combos, vos doigts trouvent leur chemin tout seul ou presque. Bon, avec le mode Katana qui ralentit l'action (gachette gauche), c'est plus facile mais quand même… Et puis Metal Gear est un jeu "intelligent". Ici, l'esquive tes tout aussi importante que le tir. La discrétion et l'inflitration sont d'une importance capitale et ça rend l'évolution dans le jeu bien plus intéressante.

Metal Gear Rising : Revengeance est un jeu Konami (PEGI 18)
Disponible sur Xbox 360 (version testée), PS3 et PC

Aliens : Colonial Marines

Ah ce pauvre Ridley Scott doit parfois se demander comment on peut massacrer son œuvre avec des suites improbables ou des produits dérivés. Le dernier en date, Aliens : Colonial Marines, ne devrait pas le réconcilier avec la licence qui édite les jeux vidéo tirés du film. Ce dernier se situe quelques semaines après le 2e film de la saga (Aliens le retour, ndlr). Développé depuis 4 ans, ce FPS nous fait débarquer en grande pompe sur LV-426 (ça c'est pour les fans). L'idée est plutôt sympa mais on déchante assez vite à cause d'un graphisme très médiocre et d'un gameplay mal conçu. Pour ne rien arranger, l'univers de ce jeu n'est qu'une mauvaise caricature des Marines où l'honneur n'est jamais pris en défaut. Un peu trop lisse tout ça et passez assez nerveux malgré un arsenal assez sympa et, lui, à l'image des films de la saga. Mais Colonial Marines se résume trop souvent à une traque des Xenos et des grosses bastons avec les mercenaires sans finesses et intelligence de la part de l'IA. Bref, on attendait mieux de ce titre eu égard à ce que Aliens a apporté à l'histoire de la SF.

Aliens : Colonial Marines est un jeu Sega (PEGI 18)
Disponible sur Xbox 360 (version testée), PS3, PC, DS et Wii U

Crysis 3

2047. La crise de l'énergie. Vingt ans après l'action de l'opus 2, Crysis 3 s'ouvre sur le Prophet cryogénisé par le CELL. Non contents d'avoir neutralisés le héros, les "méchants" ont obtenu le monopole de l'électricité et oppressent la population avec des prix prohibitifs. Heureusement, la résistance s'organise et se met en charge de libérer Prophet. Psycho en prend la tête et va devoir détruire le générateur qui alimente New York afin de plonger la ville dans le chaos et récupérer la combinaison de Prophet. La ville, sous la protection du Dôme de la Liberté, est devenue une jungle impitoyable. Pour survivre, pas le choix, il vous faut une Nanocombinaison... Bref, un scénario pas trop compliqué qui pourrait décevoir les fans de la saga. Sept chapitres et environ sept heures de jeu, c'est un peu léger pour un blockbuster annoncé comme révolutionnaire et finalement très prévisible. Surtout, les pouvoirs de la combinaison sont trop importants. Son utilisation est très simple et son efficacité redoutable. Heureusement, le graphisme à couper le souffle sauve l'ensemble. Mais on attendait mieux.

Crysis 3 est un jeu Electronic Arts (PEGI 16)
Disponible sur Xbox 360 (version testée), PS3 et PC