Stanley NHL Bruins Canucks 01062011
Les Bruins repliés en défense | AFP

Coupe Stanley: Vancouver prend l'ascendant

Publié le , modifié le

Les Canucks de Vancouver ont remporté le premier duel de la finale de la Coupe Stanley en battant les Bruins de Boston (1-0). Le titre de champion de la Ligue nord-américaine de hockey sur glace NHL) est encore loin, mais Raffi Torres a donné un précieux point à son équipe en inscrivant l'unique but de la première rencontre.

Alors que les deux équipes se dirigeaient vers une prolongation (en mort subite), la situation s'est entièrement débloquée à 18 secondes de la fin du temps réglementaire grâce à ce but inscrit par Raffi Torres. "C'était une belle bataille, avec énormément d'engagement, ça nous a pris 59 minutes pour marquer mais nous n'avons jamais lâché", a résumé l'attaquant de Vancouver Ryan Kesler, à l'origine du but. Ce premier duel était surtout l'occasion pour les deux gardiens de se mettre en évidence, comme l'attestent les 36 arrêts du portier des Canucks, Roberto Luongo. Ce dernier a au passage réussi son troisième "blanchissage" (un match sans prendre de but) dans ces play-offs. "A ce train-là, je croyais qu'on était parti pour jouer toute la nuit, a dit Luongo. Gagner sur un but énorme dans les  dernière secondes, c'est pas mal pour débuter la série. Cela fait le même effet  qu'une victoire en mort subite en prolongation."

Cette rencontre a été par ailleurs marquée par une altercation assez étonnante en fin de première période, entre Alexandre Burrows et Patrice Bergeron. Selon ce dernier, Burrows l'aurait tout simplement mordu... "J’ai eu son doigt dans ma bouche. Je ne voulais pas le mordre, ce n’était pas dans mes intentions", a expliqué Burrows. "Il m’a mordu, ce n’est pas plus compliqué que ça, a dit Bergeron. Je n’ai aucun problème à ce qu’on se pousse; ça fait partie du jeu. Mais au point de se mordre, je crois qu’il a dépassé les limites", a-t-il estimé.

Les Canucks n'ont encore jamais remporter de Coupe Stanley et aimeraient bien signer une première victoire canadienne en finale pour la première fois depuis Montréal en 1993. Mais rien n'est encore fait, et les Bruins qui n'ont plus gagné le trophée depuis 1972, n'ont pas encore dit leur dernier mot. Leur gardien de but, Tim Thomas, y est allé également de ses 33 arrêts avant de s'incliner face à Torres à 18 secondes de la fin d'un match très serré, et qui a vu pas moins de six situations de supériorité numérique de part et d'autre du terrain. Les Bruins espèrent se remettre sur les rails lors du match N.2 de cette série au meilleur des sept matches, samedi à Vancouver.

Romain Bonte