Philippe Saint-André à Marcoussis
Philippe Saint-André au Centre national de rugby de Marcoussis | AFP - FRANCK FIFE

XV de France: les grandes manoeuvres commencent aujourd'hui

Publié le , modifié le

L'équipe de France débute son stage de préparation à la Coupe du monde aujourd'hui, à Marcoussis. Les hommes de Philippe Saint-André s'engagent sur un chemin de 75 jours qui doit mener ce groupe de 36 joueurs au top physiquement, pour débuter la défense de leur titre de vice-champions du monde. Trois matches viendront valider le travail de forçats qui les attend: deux contre l'Angleterre (le 15 août à Twickenham, le 22 au Stade de France) et contre l'Ecosse (le 5 septembre), tous diffusés sur France Télévisions.

Deux mois intensifs suffiront-ils pour rattraper trois années décevantes ?  C'est l'intention du staff des Bleus, qui retrouvera lundi au Centre national  du rugby de Marcoussis les 36 joueurs présélectionnés, avant que cette liste se  réduise à 31 noms après le deuxième match de préparation contre l'Angleterre. Deux mois ponctués de deux stages hors de Marcoussis (à Tignes, dans les  Alpes, et Falgos, dans les Pyrénées) et découpés en trois tranches: la première  axée sur le travail physique, la deuxième (jusqu'au 22 août) sur le jeu, et la  dernière pour régler les derniers détails et arriver au top pour le premier  match de poule, le 19 septembre contre l'Italie à Twickenham.

Mais avant de tenter de gagner leur billet pour l'Angleterre, notamment aux  postes disputés de la charnière, les 36 devront se bâtir un foncier, afin de  rivaliser physiquement avec les meilleurs, de l'hémisphère sud surtout. Ils commenceront ainsi par des tests physiques afin d'évaluer leur état de  forme après ces vacances durant lesquelles chacun avait un programme de travail  individuel. "Je suis certain que tous ont joué le jeu car ce sont des pros concentrés  sur cet événement majeur dans la carrière d'un sportif de haut niveau", a  affirmé le sélectionneur Philippe Saint-André, joint par l'AFP au téléphone.

Plisson absent

Seuls les joueurs du Stade Français et de Clermont, qui ont disputé la  finale du Top 14, ne toucheront pas le moindre ballon de rugby pendant la  première semaine. L'ailier de l'ASM Noa Nakaitaci, blessé à un genou avant cette finale,  devrait aussi bénéficier d'un programme allégé. Quant au 3e ligne Loann Goujon,  victime d'un accident de moto il y a quelques semaines, il sera "normalement  apte même s'il ne sera pas encore à 100%", selon PSA.

L'ouvreur parisien Jules Plisson, que l'encadrement envisage de  sélectionner malgré sa luxation de l'épaule gauche fin avril, ne sera par  contre pas présent lundi, car toujours en rééducation. Une décision à son sujet  devrait être prise début août. La blessure, c'est évidemment la hantise de l'encadrement et des joueurs.  Les exemples de 2003, où Pieter De Villiers avait dû renoncer au Mondial après  un accident de VTT pendant la préparation, et de 2007, quand Sylvain Marconnet  avait jeté l'éponge suite à une chute à ski pendant la saison, sont là pour le  rappeler.

"Evidemment, il y a toujours ce danger. Une préparation est difficile, nous  avons trois matches amicaux au programme et le rugby est un sport de combat.  Mais c'est vraiment important que tous les joueurs aient un investissement de  tous les instants pendant cette préparation", a souligné Saint-André.

Le programme de​s Bleus

   6 - 14 juillet: stage à Marcoussis
    15 - 25 juillet: stage à Tignes (Savoie)
    31 juillet - 7 août: stage à Marcoussis
    8 - 12 août: stage à Falgos (Pyrénées-Orientales)
    15 août: Angleterre - France, à Twickenham (21h00)
    17 - 23 août: stage à Marcoussis
    22 août: France - Angleterre, au Stade de France (21h00)
    29 août - 6 septembre: stage à Marcoussis
    5 septembre: France - Ecosse, au Stade de France (21h00)
    8 - 12 septembre: stage à Marcoussis
    12 septembre: départ pour Londres

AFP

Coupe du Monde de Rugby