Gaël Fickou, nouvel espoir du XV de France
Gaël Fickou, nouvel espoir du XV de France | AFP - Franck Fife

XV de France: Fickou-Fofana au centre

Publié le , modifié le

A trois jours du match contre le Tonga (samedi, 18h en direct sur France 2) au Havre, le staff de l'équipe de France a dévoilé sa composition de départ. Gaël Fickou, 19 ans, gagne sa première titularisation au centre, aux côtés de Wesley Fofana, Bastareaud étant sur le banc. Sofiane Guitoune est également titulaire pour sa première cape, à l'aile, l'autre étant occupée par Maxime Médard. Malgré le retour de Michalak, Rémi Talès conserve sa place à l'ouverture, associé à Morgan Parra pour la 2e fois. Devant le turn-over fonctionne avec Szarzewski titulaire au talon, Vahaamahina en 2e ligne avec Maestri.

Trois retours​, mais un seul titulaire. En rappelant les "anciens" Frédéric Michalak, Fulgence Ouedraogo, et Mathieu Bastareaud, Philippe Saint-André avait décidé de relancer certains cadres. Mais seul le 3e ligne de Montpellier a gagné sa place de titulaire. Frédéric Michalak, pas encore en pleine possession de ses moyens mais de retour à haut niveau, demeure sur le banc, tout comme Mathieu Bastareaud. Et si le Toulonnais demeure sur le côté, c'est que les sélectionneurs ont décidé de lancer, pour sa première titularisation, le jeune Gaël Fickou. A 19 ans, cet espoir du rugby français, entré en jeu en fin de match la semaine dernière contre les All Blacks, bénéficie de sa première chance de briller au plus haut niveau, dès le début de la rencontre.

 Son association avec Wesley Fofana, devenu le "capitaine" des lignes arrières avec sa capacité de franchissement et sa pointe de vitesse, promettent de belles étincelles. Et les deux hommes apportent également de sacrées garanties en défense. "Ils ont fini au centre ensemble samedi dernier. Ce sont deux centres très  jeunes mais Wesley commence à avoir pas mal d'expérience", a noté le sélectionneur.

Parra-Talès maintenu

Le Toulousain ne sera pas le seul à fêter sa première titularisation. Sofiane Guitoune, l'ailier de l'USAP, est en effet placé à l'aile droite de l'équipe de France, pour sa première sélection à 24 ans. Appelé  en stage en septembre puis en octobre, il est récompensé d'un excellent début  de saison avec Perpignan, avec qui il a inscrit sept essais, ce qui en fait  le co-meilleur marqueur du Top 14. "J'attends qu'il fasse un grand match. C'est un joueur qui 'pue' le rugby, c'est un finisseur qui sent la ligne aussi. Il a une capacité à trouver des  intervalles et à trouver le bon timing", a souligné Philippe Saint-André. Pour mettre ces deux joueurs et leurs équipiers de la ligne arrière en bonne condition, le staff tricolore a maintenu sa confiance au duo Parra-Talès à la charnière. Plutôt inspirée et ayant bien fait jouer le collectif au Stade de France samedi dernière, les deux hommes seront encore titulaires. "On a voulu conserver l'axe 8-9-10-15 en changeant un joueur par ligne", a  expliqué PSA.

Devant, trois changements, un par ligne. Fulgence Ouedraogo retrouve sa place en 3e ligne, avec Chouly en N.8 pour le deuxième match de suite. En deuxième ligne, Sébastien Vahaamahina succède à Pascal Papé pour apporter sa puissance mais aussi sa mobilité aux côtés de Yoann Maestri, alors qu'en première ligne, Dimitri Szarzewski est, cette fois, préféré à Benjamin Kayser. Les deux hommes continuent à alterner, preuve qu'aucun d'eux ne s'est détaché pour le moment dans l'esprit des sélectionneurs. "On connaît la solidité des Tongiens, leur force de pénétration. Il faudra  mettre énormément d'intensité, énormément de vitesse", justifie Saint-André. éOn  ne veut pas subir. A nous de donner le tempo du match. On sait que contre les Tongiens, si on veut mettre de la vitesse, on aura  besoin que le premier joueur (en soutien, ndlr) arrive très rapidement dans les nettoyages au sol. Car s'ils contestent et mettent les mains sur le ballon, ce  sera dur de les sortir. Fulgence a énormément d'atouts là-dedans".

Le XV de départ face aux Tonga

Dulin - Guitoune, Fofana, Fickou, Médard - (o) Talès, (m) Parra - Ouedraogo, Chouly, Dusautoir - Vahaamahina, Maestri - Mas, Szarzewski,  Forestier
   
Remplaçants: Debaty, Kayser, Slimani, Papé, Le Roux, Pelissié,  Michalak, Bastareaud

Coupe du Monde de Rugby