Victor Matfield
Le 2e ligne sud-africain Victor Matfield | AFP - Stéphane de Sakutin

Une génération passe la main

Publié le , modifié le

Cette Coupe du monde 2011 marque la fin d'une époque avec le départ à la retraite de nombreuses stars des années 2000. Les Sud-Africains John Smith et Victor Matfield, l'Argentin Mario Ledesma ou le Néo-Zélandais Mils Muliaina (blessé) en ont déjà terminé avec leur carrière, et d'autres ne vont pas tarder à les rejoindre (Jonny Wilkinson, Lionel Nallet, Ronan O'Gara…etc). Une page se tourne dans le monde du rugby.

L'Afrique du Sud va devoir se trouver d'autres leaders. L'élimination en quarts de finale de la Coupe du monde contre l'Australie (11-9) dimanche à Wellington marque la fin de l'aventure pour plusieurs Springboks champions du monde en 2007, à commencer par le capitaine John Smit et son vice-capitaine Victor Matfield. Les deux Springboks les plus capés de l'histoire (111 sélections pour Smit, 110 pour Matfield) ont annoncé leur retraite internationale après le match. Bakkies Botha (32 ans), blessé à un tendon d'Achille pour ce match, a lui refusé de prononcer le mot "fin", comme le demi de mêlée Fourie du Preez (29 ans). La question se pose aussi pour les trentenaires CJ van Der Linde, Danie Rossouw, Butch James ou Jean De Villiers.

Quelques Bleus concernés

Egalement éliminée dès les quarts, l'autre finaliste du Mondial 2007, l'Angleterre, va devoir renouveler son effectif. Mike Tindall, Jonny Wilkinson ou Simon Shaw ont probablement vécu leur dernier grand rendez-vous avec le XV de la Rose même si rien n'est officiellement décidé. Pour Mario Ledesma, troisième joueur le plus capé de l'histoire du rugby argentin (82 sélections), c'est certain depuis la défaite contre les All Blacks: il en a fini avec sa carrière de rugbyman professionnel. Il intégrera d'ailleurs l'encadrement du Stade Français dans quelques jours. 

L'Italien Mauro Bergamasco, les Irlandais Ronan O'Gara, Paul O'Connell, Brian O'Driscoll, les Gallois Stephen Jones et Adam Jones, l'Ecossais Chris Paterson, l'Australien Rocky Elsom, ou les Français Julien Bonnaire, Lionel Nallet et William Servat sont également concernés par ce choix délicat vu leur âge (ils ont tous dépassé la trentaine et ne se voient pas vraiment pousser jusqu'à 2015) même si certains pourraient vouloir disputer un ultime tournoi des VI Nations l'hiver prochain.

Coupe du Monde de Rugby