XV de France Palisson Alexis plongeon essai 03 2010
Alexis Palisson de retour dans le XV de France | DR

Trois changements contre les Tonga, Parra maintenu en 10

Publié le , modifié le

Par rapport à l'équipe qui s'est inclinée de vingt points la semaine dernière devant les Blacks, Marc Liévremont a procédé lundi à trois changements dans le XV de France qui affrontera l'équipe des îles Tonga pour le dernier match de poule de la coupe du monde samedi en Nouvelle-Zélande. Servat, Lakafia et Palisson sont titularisés, tandis que Morgan Parra est maintenu à l'ouverture.

Le talonneur William Servat remplace Dimitri Szarzewski. Le 3e ligne centre Raphaël Lakafia remplace Louis Picamoles et l'ailier Alexis Palisson remplace Maxime Médard, qui glisse à l'arrière. Marc Lièvremont a décidé de reconduire la charnière Yachvili-Parra, ce dernier étant maintenu au poste de demi d'ouverture qu'il a occupé pour la première fois avec le XV de France samedi face aux All Blacks. L'habituel ouvreur François Trinh-Duc est maintenu sur le banc des remplaçants.

"Morgan m'a donné satisfaction sur ce match. Même si François m'a donné satisfaction en marquant un essai en fin de match, et je loue son comportement pendant toute la semaine après une déception légitime, Morgan s'est gagné le droit de rejouer en N.10. Il a mis beaucoup de conviction dans sa préparation et dans le contenu de son match", a estimé l'entraîneur du XV de France.

Alexis Palisson avait manqué les trois premiers matches du Mondial face au Japon, au Canada et à la Nouvelle-Zélande en raison d'une déchirure au dos contractée le 2 septembre à l'entraînement. Maxime Médard n'avait encore jamais été utilisé au poste d'arrière depuis le début de la compétition. "Maxime est un de nos joueurs derrière les plus talentueux, capable, dès qu'il a de l'espace, d'accomplir des choses très talentueuses. C'est un joueur avide d'espace et il me semble un peu coincé à l'aile", a expliqué Lièvremont.

L'arrière Damien Traille et le 3e ligne Louis Picamoles, qui avaient exprimé leur mécontentement d'être remplacés à la mi-temps du match face aux All Blacks, ne figurent pas sur la feuille de match. Le pilier Nicolas Mas, absent face aux All Blacks en raison d'une déchirure aux ischio-jambiers, est lui aussi absent du groupe des 22.

Si la paire Lionel Nallet - Pascal Papé est inamovible en deuxième ligne, Raphaël Lakafia retrouve une place en troisième ligne entouré du capitaine Thierry Dusautoir et Julien Bonnaire. Dans les lignes arrières, Aurélien Rougerie et Maxime Mermoz joueront pour la deuxième fois de suite côte à côte, preuve que Lièvremont a trouvé son milieu de terrain.   

L'entraîneur français a donc cessé, avec cette composition, de bouleverser son équipe son équipe en profondeur, en ne procédant qu'à trois changements. Signe qu'il a peut-être trouvé son ossature et qu'il compte sur ses "tauliers"  pour s'imposer dans ce dernier match de poule. La France a besoin d'un point face aux îles Tonga pour assurer sa présence en quarts de finale.

Composition du XV de France: Médard (Stade Toulousain) - Clerc (Stade Toulousain), Rougerie (Clermont), Mermoz (Perpignan), Palisson (Toulon) - (o) Parra (Clermont), (m) Yachvili (Biarritz) - Bonnaire (Clermont), Lakafia (Biarritz), Dusautoir (Stade Toulousain, cap.) - Nallet (Racing-Métro), Papé (Stade Français) - Ducalcon (Castres), Servat (Stade Toulousain), Poux (Stade Toulousain)

Remplaçants: Szarzewski (Stade Français), Barcella (Biarritz), Pierre (Clermont), Harinordoquy (Biarritz), Trinh-Duc (Montpellier), Estebanez (Racing-Métro), Heymans (Bayonne)

Coupe du Monde de Rugby