Philippe Saint-André
Le sélectionneur Philippe Saint-André | FRANCK FIFE / AFP

Saint-André: "se préparer pour un grand combat"

Publié le , modifié le

Le manager du XV de France Philippe Saint-André a assuré dimanche, juste après la défaite face à l'Irlande (24-9), que ses troupes allaient se "préparer pour un grand combat" samedi prochain en quarts de finale, face à la Nouvelle-Zélande.

Quel est votre sentiment à l'issue de cette défaite?
Philippe Saint-André: "D'abord je voudrais féliciter les Irlandais ce soir. Ils ont plus que mérité la victoire. Pour nous, il va falloir récupérer, analyser, tout en sachant qu'on est toujours en course et que l'on veut se préparer à un grand match samedi soir à Cardiff contre les All Blacks. On va tout de suite basculer sur la préparation de ce match. On sait qu'il faudra être plus propre sur les zones de ruck, meilleurs en conquête. Ce soir, on a surtout manqué de  précision, de ballon pour mettre de la vitesse sur les 20 dernières minutes."
   
Cela vous laisse-t-il des regrets ?
PSA: "Même si en première mi-temps on était derrière au score (9-6, ndlr), on  avait vraiment l'impression qu'on était dans le match. Ensuite on aurait pu  revenir à un moment à 14-12 mais on a été dominés dans les zones de ruck. On a  eu des difficultés pour avoir des ballons propres en conquête. Et à partir de  ce moment-là, c'est compliqué dans un match de cette intensité quand tu ne fais  que défendre..."
   
L'état physique de vos joueurs après ce match vous inquiète-t-il ?
PSA: "Je n'ai pas d'inquiétude particulière. C'est vrai que c'était un match  avec beaucoup d'intensité. Je n'ai pas l'impression que l'on ait énormément de  blessés contrairement aux Irlandais qui ont eu des joueurs blessés gravement.  Ce qui est inquiétant, c'est plutôt qu'on a fait trop d'erreurs dans les 20  dernières minutes, offensivement, en conquête, on a pris beaucoup de pénalités.  Mais on est encore en course, on n'est pas éliminés ce soir. Il va falloir se remobiliser et se préparer pour un grand combat. Les Néo-Zélandais sont  favoris. Mais dans un match de rugby, on ne sait jamais. C'est important de  rester ensemble, d'accepter qu'on n'a pas réalisé une bonne performance et  d'être prêts pour samedi."
   
Pensez-vous que cette performance puisse vous amener à rebattre les  cartes dans votre XV de départ ?
PSA: "On va revoir le match, voir comment les joueurs récupèrent, faire le point au niveau des blessures. Mais c'est difficile de dire s'il y aura beaucoup de changements dans l'équipe qui va débuter face aux All Blacks."

AFP

Coupe du Monde de Rugby