Rémy Grosso
Rémy Grosso dans ses oeuvres | AFP

Rémy Grosso a une belle carte à jouer

Publié le , modifié le

Sans la moindre sélection, Rémy Grosso débarque en équipe de France en pleine Coupe du monde. Bénéficiant du forfait de Yoann Huget, l'ailier castrais ne va pas se contenter d'un simple rôle de remplaçant et son enthousiasme aidant, il devrait se faire sans trop de mal une place dans la Maison bleue. Comme ses qualités de franchissement avaient depuis quelques mois tapé dans l'oeil du sélectionneur, et le joueur de 26 ans pourrait les mettre à profit assez rapidement dans la compétition.

"Ce sont les ailiers adverses qui vont être contents" commentait Mathieu Bastareaud après le forfait de son coéquipier. Avec 41 sélections, le Toulousain était en effet l'une des pièces maîtresses de la ligne d'attaque tricolore. Philippe Saint-André n'a pas manqué de saluer la valeur de son joueur. PSA doit désormais redessiner un schéma sans Huget, et la désignation de Rémy Grosso n'est pas un hasard. La puissance du Castrais (104 kg pour 1,91m) a donc été préférée à l'expérience de Maxime Médard, l'autre joueur pressenti pour rejoindre le groupe en Angleterre.

Grosso, ce déménageur, c'est aussi le pari de la jeunesse, celui d'insuffler un vent nouveau dans l'équipe. Sa personnalité plutôt joviale a sans doute été un atout au moment de choisir de faire entrer un joueur dans un groupe finalisé depuis deux mois et demi. Sans la moindre sélection, Grosso débarque surtout dans cette Coupe du monde avec tout à prouver. Et il suffit de voir la progression de l'ailier castrait depuis quelques mois pour se rendre compte qu'il pourrait apporter beaucoup à ce XV de France. Ses qualités de vitesse et de percussion pourraient être utiles, et l'encadrement risque de s'interroger longuement sur sa concurrence avec Sofiane Guitoune.

Toute la question est de savoir s'il sera utilisé en tant que joker, ou comme l'une des éléments du système offensif. Décrit par PSA comme un "ailier de métier et un chasseur d'essais", le joueur qui faisait partie de la fameuse liste cachée du sélectionneur va devoir vite trouver sa place. Auteur de 19 essais en 54 matches de Top 14, celui qui avait été lancé l'an passé en équipe de France de rugby à 7 par un certain Raphaël Saint-André (le frère de …), a une belle carte à jouer dans ce Mondial. Ce qui fait la force de ce XV de France est la conquête et la puissance, ça tombe bien, c'est la qualité principale de Grosso.

Romain Bonte

Coupe du Monde de Rugby