XV de France, Médard, Samson
Maxime Médard et Christophe Samson | MICHAEL BRADLEY / AFP

Quatre changements pour le XV de France face aux Blacks

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'équipe de France Philippe Saint-André a choisi d'effectuer quatre changements dans son XV de départ par rapport au premier test-match, pour affronter les Blacks une deuxième fois ce samedi à Christchurch. Michalak retrouve une place de titulaire à l'ouverture, alors que Mas, Samson et Le Roux entrent dans les autres lignes. Une grande première en Bleu pour le joueur du Racing-Metro.

Contrairement à son homologue néo-zélandais Steve Hansen, Philippe Saint-André a choisi de modifier son XV de départ dans l'optique du deuxième test-match de l'équipe de France face aux Blacks. S'il avait changé quatorze joueurs entre la rencontre inaugurale contre les All-Blacks et le match amical de milieu de semaine face aux Blues, le lifting est cette fois moindre. Michalak, Mas, Samson et Le Roux sont les seuls à intégrer le XV titulaire en lieu et place de Lopez, Ducalcon, Vahaamahina et Ouedraogo. "Nous croyons en ces garçons, nous croyons en leur talent mais ils ont besoin de progresser et de progresser rapidement", a confié l'ancien technicien toulonnais à propos des nombreux jeunes qu'il a amené en Nouvelle-Zélande.

Mas et Michalak de retour, Le Roux première

A cette occasion, le troisième ligne d'origine sud-africaine Bernard Le Roux fêtera sa première cape en Bleu puisque le match amical contre la franchise néo-zélandaise ne compte pas comme une sélection. Ouedraogo blessé, le sélectionneur français n'a pas hésité à faire appel au racingman de 24 ans. "Il est bon dans les zones de ruck, il a des qualités de sauteur, il a fait  un match très intéressant mardi", a relevé PSA.  Sur le banc samedi dernier à l'Eden Park, Frédéric Michalak retrouve une place de titulaire à l'ouverture aux côtés de Maxime Machenaud. "Nous avons besoin d'améliorer ce qui n'a pas marché le week-end dernier. Nous avons manqué d'efficacité et nous espérons que Michalak nous l'apportera", s'est justifié le sélectionneur national. Incertain toute la semaine, le demi de mêlée du Racing-Metro est finalement en capacité de tenir sa place. Auteur de bons débuts sous le maillot tricolore samedi dernier, Camille Lopez fait les frais de ce remaniement dicté par "l'expérience et les automatismes", dixit Saint-André. Le nouveau maître à jouer de l'USAP est même relégué en tribune au profit du Castrais Rémi Talès. 

Saint-André remanie aussi son banc

Dans la "cage", Nicolas Mas et Christophe Samson auront pour mission de stabiliser une mêlée en souffrance lors du match inaugural. Le second tiendra le rôle de capitaine de touche. S'il n'a pas changé sa ligne de trois-quarts, le Goret a effectué un réajustement tactique. Excellent au poste d'arrière face aux Blues, Médard conserve sa place au fond du terrain. En conséquence, son partenaire en club Yoann Huget glisse à l'aile. Outre son XV de départ, l'ancien ailier international a décidé de retoucher son banc. Dulin, Bastareaud, Talès et Kayser sont les heureux élus. Le centre toulonnais est le seul des 33 joueurs français à ne pas encore avoir foulé la pelouse en Nouvelle-Zélande. "Nous essayons de jouer un rugby constructif. Je ne crois pas que l'on puisse jouer au niveau international à partir des phases statiques, du jeu au pied et de la défense, nous essayons donc d'utiliser cette nouvelle génération pour être plus ambitieux et retrouver du flair", a conclu Saint-André. Les Bleus savent ce qu'il leur reste à faire.

Le XV de départ de l'équipe de France : Domingo, Szarzewski, Mas - Samson, Maestri - Dusautoir, Picamoles, Le Roux - Machenaud, Michalak - Planté, Fritz, Fofana, Huget, Médard
Remplaçants : Dulin, Bastareaud, Talès, Kayser, Debaty, Ducalcon, Vahaamahina, Nyanga

Vidéo: les réactions des Bleus avant le match de samedi

Voir la vidéo DmCloud

Jerome Carrere

Coupe du Monde de Rugby