Philippe  Saint-André
Philippe Saint-André. | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Philippe Saint-André: "C'était le bac blanc"

Publié le , modifié le

Le manager du XV de France Philippe Saint-André retiendra surtout "la victoire" du laborieux match de préparation remporté face à l'Ecosse (19-16) samedi, estimant qu'il ne s'agissait que d'un "bac blanc" avant la Coupe du monde.

Que retiendrez-vous de cette victoire ?
"On va retirer d'abord la victoire. C'était important de gagner ce  match. Deuxièmement, on retirera que l'on a été patient et on n'a pas paniqué  quand on a pris un essai en contre, pour revenir. On sait que le couperet de la  liste des 31 était passé, que c'était le dernier match de préparation...On va  dire que je trouve qu'en première mi-temps, même si on fait du jeu, on a été  moins efficace dans les zones de ruck, sur le premier nettoyage. On a manqué  d'intensité. On s'est parlé, on s'est expliqué à la mi-temps et en deuxième  mi-temps, ça a été différent. Ca a été un match de haut niveau, quand on voit  les joueurs à la fin du match, on ne peut pas dire qu'ils ne se sont pas  envoyés. Il y a pas mal de petits bobos des deux côtés." 

 Ce match vous donne-t-il de la confiance en vue de la Coupe du monde ?
"On va partir en Angleterre avec plein de confiance, on vient de gagner  deux matches d'affilée ! Il faut arrêter de croire que l'Ecosse est une petite  équipe. Les Ecossais sont en forme, c'est une équipe rude, pénible, toujours à  la limite dans les zones de ruck. On mérite de gagner. Ce soir, c'était le bac  blanc, et le premier examen sera le 19 septembre contre l'Italie et l'on se  prépare à ce match là."
   
Avez-vous trouvé des confirmations pour votre équipe-type ?
"L'équipe-type est toujours dans ma tête. Mais on va voir, on a pas mal  de petites blessures, on verra comment sont les troupes ce soir, demain matin  (dimanche). Les joueurs vont avoir un jour et demi de récupération. Et dès  mardi matin on retrouvera l'entraînement et on va optimiser tout notre  potentiel pour être prêt le 19 septembre contre l'Italie."

Coupe du Monde de Rugby