Morgan Parra
Morgan Parra | AFP - Martin Bureau

Parra guidera les Bleus face aux Blacks

Publié le , modifié le

Marc Lièvremont a décidé de faire confiance à Morgan Parra (22 ans, 31 sélections) au poste de demi d'ouverture du XV de France. Le Clermontois aura la lourde tâche de donner le tempo à l'équipe de France face aux redoutés All Blacks, qui évoluent à domicile, samedi (10h30, heure française) à l'Eden Park d'Auckland. François Trinh-Duc, l'habituel ouvreur du groupe, sera remplaçant. Thierry Dusautoir redevient capitaine.

C'est une première dans le XV de France. Et pour dire vrai, une véritable surprise ! Marc Liècvremont, le sélectionneur de l'équipe de France a finalement choisi Morgan Parra au poste de demi d'ouverture pour jouer face à la Nouvelle-Zélande, samedi. Un poste que le joueur de Clermont, habituellement demi de mêlée, n'a jamais occupé en sélection. "Le choix de la charnière n'a pas été une décision facile à prendre. Je  crois que François Trinh-Duc, après deux matches assez peu aboutis, paie un peu  ces deux matches, avec les rentrées de Morgan qui à chaque fois ont été assez  probantes. Je compte sur les ressources de François pour se remobiliser et faire une  entrée intéressante, et à Morgan, à qui j'en ai parlé avant de prendre cette  décision, d'assurer... Je ne sais pas si c'est un intérim, mais d'assurer une  production. Il est bien dans sa tête, décomplexé"

Mais le glissement de Parra à l'ouverture n'est pas le seul changement par rapport à l'équipe alignée face au Canada, dimanche dernier. Dimitri Szarzewski remplace William Servati, Lionel Nallet entre aux dépens de Romain Millo-Chluski, Thierry Dusautoir prend le poste de Fulgence Ouedraogo et récupère son poste de capitaine. Aurélien Rougerie, ailier  face au Canada, déloge David Marty  tandis que Maxime Médard est titularisé sur l'aile gauche.

Composition du XV de France :

Traille (Biarritz) - Clerc (Stade Toulousain), Rougerie (Clermont), Mermoz  (Perpignan), Médard (Stade Toulousain) - (o) Parra (Clermont), (m) Yachvili  (Biarritz) - Bonnaire (Clermont), Picamoles (Stade Toulousain), Dusautoir  (Stade Toulousain, cap.) - Nallet (Racing-Métro), Papé (Stade Français) -  Ducalcon (Castres), Szarzewski (Stade Français), Poux (Stade Toulousain)
      
Remplaçants: Servat (Stade Toulousain), Barcella (Biarritz), Pierre  (Clermont), Harinordoquy (Biarritz), Trinh-Duc (Montpellier), Estebanez  (Racing-Métro), Heymans (Bayonne)

Coupe du Monde de Rugby