Sergio Parisse
Sergio Parisse, le joueur italien | AFP - GABRIEL BOUYS

Parisse, l'espoir de l'Italie de retour contre l'Irlande

Publié le , modifié le

Présenté par beaucoup comme l'un des meilleurs troisièmes lignes centres du monde, Sergio Parisse effectuera ses premiers dans la Coupe du monde, en tant que titulaire de l'Italie face à l'Irlande dimanche. Opéré du mollet juste avant la compétition, le N.8 du Stade Français peut changer, à loui tout seul, le visage de la Squadra. Le XV du Trèfle doit, en revanche, se passer de son arrière Kearney et de son centre Payne, ménagés, tandis que Robbie Henshaw fait son retour au centre.

A 32 ans, Sergio Parisse est l'homme providentiel. Opéré du mollet juste avant le début de la Coupe du monde, il effectue son retour dans l'équipe, après avoir fait une dernière série de tests à  Paris, qui ont montré une réduction significative de l'hématome au mollet", selon un communiqué de la Fédération lundi dernier. Quatre jours après, le verdict est tombé: apte pour affronter l'Irlande. Et cela ne laisse pas les joueurs du XV du Trèfle sans réaction. "Parisse  fait toute la différence, c'est un joueur de classe mondiale", a  déclaré Paul O'Connell, le capitaine. "Une grande partie de leur défense et de leur ligne d'attaque tourne autour  du numéro 8. Lorsqu'il est sur le terrain, il amène quelque chose de différent, que son équipe ne possédait pas ces deux dernières semaines". Pour le 2e ligne Devin Toner, le Parisien "est le talisman, il stimule tout ce qu'il y a de bon dans l'Italie. S'il joue, ce sera un atout pour eux."

Au total, le sélectionneur Jacques Brunel a opéré cinq changements dans son  XV de départ par rapport à celui vainqueur des Canucks. Michele Campagnaro débutera au centre, repoussant sur le banc Tommaso  Benvenuti. En troisième ligne, outre Parisse  qui remplace Vunisa, Simone Favaro  fait son apparition, au détriment d'Alessandro Zanni. Brunel a également effectué deux retouches en première ligne: au talonnage  (Manici à la place de Ghiraldini, blessé) et à gauche (Aguero à la place de  Rizzo).

Ce match est la dernière chance de la Squadra. Une défaite et les espoirs de quarts de finale s'évaporeront. Une victoire et un scénario infernal (pour les Français) serait encore à l'ordre du jour.

Compositions des équipes

Italie: McLean - Sarto, Campagnaro, Garcia, Venditti - (o) Allan, (m) Gori -  Favaro, Parisse  (cap), Minto - Furno, Geldenhuys - Cittadini, Manici, Aguero
Remplaçants: Giazzon, Rizzo, Chistolini, Zanni, Bergamasco, Palazzani, Canna, Benvenuti

Irlande: Zebo - Bowe, Earls, Henshaw, D. Kearney - (o) Sexton, (m) Murray - O'Brien,  Heaslip, O'Mahony - O'Connell (cap.), Henderson - Ross, Best, McGrath
Remplaçants: Cronin, Healy, White, Toner, Henry, Reddan, Madigan, Fitzgerald

Coupe du Monde de Rugby