Brian O'Driscoll
L'irlandais Brian O'Driscoll sous le maillot des Lions | AFP - GREG WOOD

O'Driscoll au placard, Jones capitaine des Lions

Publié le , modifié le

La blessure de Sam Warburton, capitaine des Lions Britanniques et irlandais lor sde la tournée en Australie, n'a pas profité à Brian O'Driscoll. Le plus capé des Lions, capitaine de l'Irlande, ne sera pas capitaine lors du dernier test-match contre les Wallabies samedi, et en plus, il ne sera pas sur le terrain. Warren Gatland, le sélectionneur, a titularisé la paire de centres galloise Davies-Roberts, plaçant Tuilagui sur le banc. Du coup, c'est un autre Gallois, le 2e ligne Alun Wyn Jones qui sera le capitaine d'une équipe qui a l'occasion de remporter sa première série de tests depuis 1997.

C'est une petite bombe qu'a envoyé Warren Gatland. "C'est la première fois qu'un entraîneur prend cette décision avec lui en 15 ans de rugby", a-t-il admis. Brian O'Driscoll, capitaine emblématique et capitaine courage de l'Irlande depuis une décennie, auteur de sa quatrième tournée avec les Lions britanniques pour lesquels il a été capitaine à 7 reprises et a disputé 8 tests, a été écarté de l'équipe. Pour le dernier test- contre l'Australie, qui peut permettre aux Lions de remporter leur première série depuis 1997 (en Afrique du Sud), l'entraîneur de l'équipe a frappé un grand coup. La blessure de Sam Warburton, son capitaine, pouvait donner le capitanat à l'Irlandais. Finalement, il ne sera  ni capitaine, ni joueur à Sydney samedi. "Je suis totalement vidé d'être laissé de côté au moment décisif", a réagi le joueur sur son compte Twitter. "Mais tous mes efforts vont dans la préparation des gars". La victoire (23-21) à Brisbane et la défaite (16-15) à Melbourne n'ont pas masqué des performances moins convaincantes que d'habitude chez O'Driscoll, qui avait un temps hésité à prendre sa retraite à l'issue de la saison. "Brian était déçu mais il a apprécié qu'on lui parle avant l'annonce de l'équipe", a déclaré Gatland.

Il est vrai que l'habituel sélectionneur du Pays de Galles peut de nouveau compter sur son duo gallois, Jonathan Davies et Jamie Roberts, référence européenne. A leurs côtés, huit autres Gallois sont titularisés pour affronter les Wallabies, et c'est l'expérimenté 3e ligne, Alun Wyn Jones (70 sélections avec le pays de Galles), qui sera le capitaine pour la première fois de sa carrière. "J'espère avoit été sélectionné pour la façon dont je joue et pas nécessairement pour la façon je suis un leader", a déclaré le joueur. Avec Bowe à l'aile et Sexton à l'ouverture, l'Irlande s'intercale dans une ligne d'arrières galloise, alors que les Anglais ne sont que 2 à débuter (Corbisiero en 3e ligne, Parling en 2e ligne), cinq étant sur le banc dont Manu Tuilagui, le massif trois-quarts centre. Richie Gray est le seul Ecossais présent, sur le banc. 

C'est la troisième fois consécutive que les Lions Britanniques et Irlandais doivent jouer un 3e match décisif en Australie. En 1989, ils s'étaient imposés (19-18), avant de perdre (29-23) en 2001. La "belle" est donc pour samedi.

Composition

Leigh Halfpenny (Pays de Galles), Tommy Bowe (Irlande), Jonathan Davies (Pays de Galles), Jamie Roberts (Pays de Galles), George North (Pays de Galles), Jonathan Sexton (Irlande), Mike Phillips (Pays de Galles); Alex Corbisiero (Angleterre), Richard Hibbard (Pays de Galles), Adam Jones (Pays de Galles), Alun Wyn Jones (captain, Pays de Galles), Geoff Parling (Angleterre), Dan Lydiate (Pays de Galles), Sean O'Brien (Irlande), Toby Faletau (Pays de Galles)

Remplaçants: Tom Youngs (Angleterre), Mako Vunipola (Angleterre), Dan Cole (Angleterre), Richie Gray (Ecosse), Justin Tipuric (Pays de Galles), Conor Murray (Irlande), Owen Farrell (Angleterre), Manu Tuilagi (Angleterre)

Coupe du Monde de Rugby