Gethin Jenkins
Le pilier gallois Genthin Jenkins | AFP - BEN STANSALL

Morgan, Lydiate et Jenkins reviennent avec le Pays de Galles face aux Springboks

Publié le , modifié le

Les retours du centre Tyler Morgan, du troisième ligne Dan Lydiate et du pilier Gethin Jenkins constituent les trois seuls changements effectués par l'entraîneur du Pays de Galles Warren Gatland dans l'équipe qui affrontera l'Afrique du Sud en quart de finale du Mondial-2015, samedi à Twickenham.

Tyler Morgan, qui avait été appelé après le premier match des Dragons suite  au forfait du centre Cory Allen, sera associé au centre à Jamie Roberts. Aperçu au centre contre l'Australie, George North retrouve son poste  d'ailier gauche à la place de Liam Williams, blessé et forfait pour la fin du  Mondial, dans des lignes arrières qui conservent la même ossature que contre  les Wallabies avec Dan Biggar et Gareth Davies à la charnière.

En troisième ligne, le flanker Dan Lydiate, guéri d'un petit problème à  l'oeil, fait son retour au dépens de Justin Tipuric, qui débutera sur le banc.  Réputé pour son habileté au plaquage, il devrait être précieux face à la  puissance des Springboks. Retour enfin en première ligne du très expérimenté pilier gauche Gethin  Jenkins (18 matches de Coupe du monde) qui avait été ménagé lors du dernier  match de poules. "Notre mêlée a fait un bon travail la semaine dernière (contre  l'Australie). Je pense que cela va être un secteur crucial", a déclaré Warren  Gatland. "Derrière, nous sommes un peu limités en nombre, mais à ce stade, vous  devez faire front."

En prévision d'un affrontement physique

Les Gallois, qui sont sortis de la "poule de la mort" avec l'Australie et  évolueront pour la troisième fois de la compétition à Twickenham, s'attendent à  un rude combat samedi face aux Sud-Africains qu'ils avaient battus il y a 11  mois (12-6). "L'Afrique du Sud est une équipe incroyablement physique", a poursuivi  Gatland. "Nous allons devoir nous adapter. J'aime le mélange qu'il y a dans  leur milieu de terrain avec deux jeunes centres (De Allende et Kriel). Pollard  est une menace constante et ils sont dangereux avec les trois de derrière  (Habana, Pietersen et Le Roux)."

"Cela a été un choc pour eux de perdre contre le Japon mais ça les a  galvanisés. Ils ont grandi match après match dans ce tournoi. Je pense que  l'intensité physique des matches que l'on a joués jusqu'ici va nous être très  utile pour ce qui va être une énorme bataille", a-t-il conclu.

Le XV de départ

Anscombe - Cuthbert, Morgan, Roberts, North - (o) Biggar , (m) G. Davies -  Lydiate, Faletau, Warburton - A.W. Jones, Charteris - Lee, Baldwin, G. Jenkins.
Remplaçants: Owens, P. James, Francis, B. Davies, Tipuric, Llo. Williams,  Priestland, Hook

AFP

Coupe du Monde de Rugby