Lièvremont Marc visage profil 11 2010
Marc Lièvremont, le sélectionneur du XV de France | AFP - Franck Fife

Lièvremont: "cela reste toujours un exploit"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du XV de France Marc Lièvremont estime que "cela reste toujours un exploit" de battre la Nouvelle-Zélande, que les Français affrontent samedi à Auckland dans cette Coupe du Monde, et réaffirme qu"'il n'a jamais été question de galvauder ce match ou de penser le perdre."

Avez-vous été vexé par l'article du New Zealand Herald qualifiant votre équipe de "farce" et d'"équipe B" ?
M. L: "Non, je commence à être vacciné. Si je devais me piquer à chaque fois que je vois un article dans la presse française ou néo-zélandaise... Ce n'est pas le cas. Je peux comprendre. Puisque certains ont parlé d'un scandale, j'en profite pour rassurer les supporteurs néo-zélandais qui vont assister à ce match, leur dire que dans ma composition d'équipe et dans l'investissement des joueurs, il n'a jamais été question de galvauder ce match ou de penser le perdre."

Avez-vous été surpris par la composition de l'équipe néo-zélandaise ?
M. L: "Non, on s'attendait à une équipe similaire à un ou deux postes près. Elle est sans surprise pour nous, on s'imaginait depuis assez longtemps que ce serait la meilleure équipe qui nous serait opposée. (Sur la stratégie) Ce qui serait suicidaire, ce serait de perdre trop de ballons, de leur rendre trop de ballons au pied. On sait que les All Blacks s'en nourrissent, qu'ils excellent dans les contre-attaques. Ils ont aussi une défense très hermétique, font confiance à leur paquet d'avants extrêmement mobile et agressif. Ils sont denses autour des rucks, bien organisés un peu partout sur le terrain. Il est toujours très difficile de les battre."

Pourquoi la France arrive-t-elle à battre régulièrement la Nouvelle-Zélande, notamment en Coupe du Monde ?
M. L: "Parce que la Nouvelle-Zélande est certainement la meilleure équipe au monde. On sait que par le passé, les Français ont réussi à se sublimer lors de ce type d'évènements. Maintenant, malgré tout, les statistiques restent largement en faveur de la Nouvelle-Zélande. Cela reste toujours un exploit des les battre, cela le reste dans le contexte actuel et cela le reste si l'on considère les deux premiers matches des deux équipes qui seront opposées samedi."

AFP

Coupe du Monde de Rugby