Alan Whetton (Nouvelle-Zélande) tente de capter une touche lors de la finale du Mondial 1987 contre la France
Alan Whetton (Nouvelle-Zélande) tente de capter une touche lors de la finale du Mondial 1987 contre la France | GEORGES GOBET / AFP

Les Whetton, une fratrie victorieuse

Publié le , modifié le

Champions du monde en 1987 sous le maillot des All Blacks, Alan et Gary Whetton ont laissé une belle empreinte dans leur pays. Respectivement 3e ligne et 2e ligne, les deux frangins faisaient partie des cadres de la mythique équipe de la fin des années 80 qui domina le monde. Gary a même évolué sous le maillot du Castres Olympique en 1993.

Il fût même sacré champion de France et connut l'honneur d'être le premier All Black à soulever le Bouclier de Brennus, à la faveur d'une victoire controversée sur Grenoble au Parc des Princes. Né en 1959 comme son frère jumeau, Gary Whetton a joué pour la sélection nationale de 1981 à 1991. Deuxième ligne de devoir, excellent preneur de ballons en touche et véritable poutre de la mêlée noire, le colosse (1,98 m pour 105 kg) était un leader né, dur au mal et entraînant pour ses coéquipiers. 

Deux vrais grands joueurs

Alan, également né à Auckland, fût un très bon flanker, doté d'un physique peu commun pour l'époque (1,93 m pour 100 kg). Rapide, puissant, il mit sa vélocité au service des Blacks durant un septennat (1984-1991). Voir deux frères disputer un paquet de tests-matches sous le maillot frappé de la fougère ne constitua pas une surprise lors de ces années 80 qui virent les "brothers" Ella (Glen et Mark) évoluer sous le maillot australien, ou les frérots Underwood revêtir le maillot blanc à la Rose. La différence ? Chez les Whetton, les deux étaient très bons.

Coupe du Monde de Rugby